Les Mimos terminent la 1ère partie en force

Quoi de mieux qu’une victoire pour finir une première partie de compétition ? C’est ce qu’a réussi l’ASEC Mimosas en s’imposant à l’ASI d’Abengourou, sur le score  de 2 buts à 1,  ce dimanche, après –midi, à l’issue du match comptant pour la 13e et dernière journée de la phase aller de la Ligue 1.


Comme prévu, TRAORE Siaka, l’Entraîneur de l’ASEC Mimosas, a reconduit son 4-3-3 qui avait contribué à infliger une belle correction à la JCAT (4 – 0), le dimanche dernier.
Face à une équipe très défensive de  l’ASI d’Abengourou disposée en 4-5-1, les Jaune et Noir n’hésitent pourtant pas à se lancer vers l’avant. Dès la 2e mn, KOFFI Foba, sur le flanc droit, dresse un centre malheureusement repris timidement par BOUA Koffi. Les Mimos font déjà le siège du camp de l’ASI d’Abengourou. Mais les Princes de l’Indénié ne se laissent pas totalement dominer et tentent des offensives pour également inquiéter les Mimos. A la 5e mn, la frappe des 20 mètres de KASSE Zanzibar ne  trompe pas la vigilance de BADRA Ali, le gardien de but de l’ASEC Mimosas qui maintient sa domination. L’ASI d’Abengourou se montre néanmoins assez présente dans le jeu.
A la 15e mn, la frappe du défenseur KANGOUTE Adama, à l’entrée de la surface de réparation de l’ASI, rase le montant droit du gardien de but de KOUADIO Serghino. Les Mimos continuent de presser. Ils sont enfin récompensés à la 39e par un but de BOUA koffi, sur penalty (1 – 0 ;39e mn). Penalty survenu suite à une faute de OMOTOKESSE Adekunle sur DAO Youssouf dans la surface de réparation. Les Mimos se contenteront de ce bel avantage pour la première partie de jeu.

 Au retour des vestiaires, les Mimos passent la vitesse supérieure. Dans la minute du coup d’envoi, ils doublent la marque sur une action d’école de son attaque. La passe décisive de DAO Youssouf et très bien exploitée par DIABATE Inza qui ne laisse aucune chance au gardien de but de l’ASI (2 – 0 ; 46e mn).  Malgré cet avantage, l’ASEC Mimosas continue d’appuyer sur l’accélérateur.  Coup sur coup, aux 47e et 48e mn, elle se crée deux occasions pour alourdir le score. D’abord par BOUA Koffi  dont la frappe est déviée en corner, puis par KOFFI Foba  qui, seul, face au gardien de but, croise trop sa frappe qui fuit le cadre du but. Au plus fort d’une intense domination, les Mimos sont surpris par une contre attaque de l’ASI d’Abengourou qui aboutit à la réduction du score par  LAGO Narcisse qui ouvre bien son pied pour tromper BADRA Ali, le gardien Mimos (2 – 1 ; 52e mn). Ce but n’entamera pas la détermination et la volonté  des  joueurs Mimos. Les offensives ne cessent de se multiplier. A la 65e mn, le centre de DIABATE Inza, repris de la tête par BOUA Koffi, met en danger le gardien de l’ASI. Encore à la 68e mn, un coup de tête de BOUA Koffi heurte le poteau gauche du portier de l’ASI avant de sortir dans le décor. Les Mimos poussent, mais ne réussiront pas à corser l’addition.

L’ASEC Mimosas l’emporte ainsi sur le score de 2 buts à 1 et enregistre sa troisième victoire d’affilée en cette fin de première phase de la Ligue 1. Les Mimos gardent  ainsi le contact avec le leader, le Séwé Sport de San Pedro, vainqueur, de son côté, du Stella Club (1 – 0), cet après-midi, au Stade Robert Champroux.
 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × 2 =