«RJN réserve des surprises de taille»

Après deux mois d’interruption de son programme, RJN est sur les ondes depuis le lundi 6 janvier. Pour savoir le motif de cet arrêt des programmes et les nouvelles ambitions, nous avons rencontré le Directeur des Programmes de RJN, Martial ASSEME. Interview.

 

La RJN émet depuis le 14 juillet 2012. Pendant deux mois, les programmes ont été interrompus. Quelles en étaient les raisons?

Cette interruption a été voulue par la Direction générale de l’ASEC Mimosas, ainsi que  les responsables de la radio en vue d’améliorer le confort d’écoute de RJN et permettre à nos auditeurs qui avaient des difficultés à nous suivre du fait de l’instabilité de notre signal. Ainsi, nous avons dû déplacer notre émetteur vers une zone  favorisant une meilleure couverture de nos ondes. Par ailleurs, il fallait entamer des travaux dans nos studios. En un mot, cette période n’a pas été de tout repos. Aujourd’hui, nous sommes à même d’affirmer que nous avons plus ou moins atteint nos objectifs. Pour autant, nous continuons de travailler pour que tout soit parfait.

 

Comment les auditeurs ont-ils réagi durant les deux mois d’arrêt?

Il faut dire que ce hiatus nous a permis d’évaluer la place que nous occupons dans le cœur des auditeurs. Chaque jour qui passait était l’occasion pour eux de nous manifester leur impatience quant au retour de nos programmes sur les ondes de RJN. J’aimerais les remercier d’être nombreux à suivre nos émissions, tout en leur affirmant que nous leur réservons des surprises de taille.

 

Deux mois pour déplacer une antenne et améliorer la qualité d’écoute, le délai n’a-t-il pas été trop long ?

C’est un délai qui peut paraître long mais nous avions à coeur d’apporter au delà du transfert de l’émetteur, des réponses appropriées à tous les soucis d’ordre technique pour servir un son de qualité aux auditeurs de RJN. Je dois même affirmer que nous aurions pu excéder ces deux mois car nous sommes toujours en quête de la perfection. Cependant, au regard du travail qui avait déjà été abattu, l’on s’est dit que le temps était venu de démarrer.

 

Les émissions ont repris le lundi 6 janvier 2014. Une reprise qui annonce sans doute un nouveau départ n’est-ce pas, Monsieur le Directeurs des programmes?

En effet, cette reprise est annonciatrice d’un nouveau départ en ce sens que RJN inaugure sa nouvelle grille des programmes, laquelle a été peaufinée depuis plusieurs mois. Comme les auditeurs ont pu le remarquer, désormais nous ouvrons les antennes de RJN  à partir de 6 heures avec une émission dénommée RJN Matin pour accompagner les lèves tôt. De plus, RJN propose des émissions qui donneront la parole à des athlètes, aux spécialistes du sport mais également aux auditeurs qui pourront donner leur avis sur l’actualité sportive en Côte d’Ivoire et hors du pays. La grande nouveauté, c’est l’info sport qui occupe davantage de place dans notre grille des programmes puisque nous initions deux éditions du journal des sports à 12h et à 18 h avec des rediffusions ; ainsi que des flashs d’informations toutes les 30 mns à partir de 7 heures du matin.  De plus, dans le cadre d’un partenariat avec la radio française RMC Sport, nous diffuserons des talk-show sur l’actualité sportive internationale.

 

Quel retour avez-vous des auditeurs de RJN, en ce moment ?

Nous avons été agréablement surpris de constater l’engouement des auditeurs lors de la reprise de nos programmes. A cet effet, les émissions de jeux et de débats ont eu valeur de test puisque nous avons pu enregistrer une grande participation de nos auditeurs qui par ailleurs ne cessent de nous appeler pour nous encourager.

 

Sentez-vous une ferveur particulière de vos équipes depuis ce redémarrage ?

Quand on ne sait que faire le métier de journaliste, il est clair que lorsqu’on est privé de micro c’est une situation quelque peu difficile à supporter car il y a comme une sorte de manque.  Pour dire que c’est avec enthousiasme que les collaborateurs se sont remis à la tache.

 

Quelles sont maintenant les nouvelles ambitions de RJN

RJN ambitionne déjà de fidéliser les auditeurs, et ce, grâce à la qualité du travail de nos journalistes et celle des émissions que nous allons produire.  Une fois cet objectif atteint, nous nous attèlerons à faire en sorte que RJN soit l’une des radios les plus écoutées à Abidjan.

 

Vous êtes producteur et présentateur d’ « Exception », une nouvelle émission dans la grille des programmes. Comment conciliez-vous votre rôle de Directeur des programmes et celui de journaliste ?

C’est vrai que ce n’est pas une tâche des plus faciles du fait de l’ampleur des activités qui m’incombent en tant que Directeur des programmes. Mais j’essaie de m’organiser pour honorer ce rendez-vous avec les auditeurs tous les vendredis de 16h à 17h. Cette émission juste pour information tentera de retracer le parcours des acteurs du monde sportif qui ont marqué leur époque. A cet effet, nous rencontrerons des sommités du sport pour le grand plaisir de nos auditeurs.

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × 5 =