L’ASEC débute l’année par un match nul

Ce dimanche après-midi, au Stade Félix Houphouët-Boigny, l’ASEC Mimosas n’a pas réussi à démarrer 2014, par une victoire. Les Mimos ont été contraints à un match nul par les Insulaires de Bassam sur le score de 1 but partout.

Petite affluence au Stade FHB, pour cette première représentation de l’année  2014 de l’ASEC Mimosas. Les quelques spectateurs ont du faire preuve de patience pour connaître le dénouement de ce match.

Comme à son habitude, l’ASEC Mimosas démarre plutôt bien son match et prend la mesure de l’adversaire dès la 6e mn. Une belle combinaison de l’ensemble de l’équipe Mimos aboutit dans les pieds de KOFFI Foba Stevens. Ce dernier ne se fait pas prier pour ajuster  LEPRI Melagne Marcelin, le gardien de but Bassamois (1 – 0 ; 6e mn). L’ASEC Mimosas déroule avec de nombreuses occasions de but mais se montre peu réaliste dans la zone de vérité adverse. Même si l’arbitre aurait dû accordé un but à Brefo Mensah, à la 24emn, suite à une combinaison similaire à celui du but de la 6e mn. La frappe de BREFO Mensah passe entre les jambes du gardien de but Bassam qui se reprend mais juste après la ligne de but. Ainsi, contre toute attente, l’USC Bassam saisit l’une des rares occasions qui lui est offerte de mettre la parité au score. Une balle mal renvoyée par la défense traînante de l’ASEC Mimosas est victorieusement repris par  OPARA Uche, l’avant-centre des Insulaires. Les Mimos terminent difficilement la première partie et sont près de concédera un second but sur une boude du défenseur central, SOUMAHORO Bangaly qui place sur orbite DIABY Mamadou qui ne cadre heureusement pas son tir. Les deux équipes atteignent la pause sur le score de parité de 1 but partout.

Des changements   sont effectués en seconde mi-temps pour donner plus de tonus aux offensives. L’entraîneur Mimos effectue un double changement à la 54e mn et fait entré DIABATE Inza et BA Loua D’Avila en lieux et places de DIENG Adama et de BREFO Mensah. Les actions de buts se multiplient  mais le réalisme fuit toujours les Mimos. A la 84e mn, un boulet de canon de BOUA Koffi est repoussé par les gants du gardien Bassamois. Le score reste inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre.

Avec ce résultat, l’ASEC Mimosas ne profite pas de la défaite du Séwé Sport, le leader, battu, la veille par l’AFAD (2 – 1), qui pour l’occasion, chipe la 2e place à l’ASEC Mimosas.
En attendant le derby de la 11e journée, face à l’Africa Sports, le week-end prochain, l’ASEC Mimosas se contentera de la 3e place à 4 points du leader et un point de l’AFAD.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze − 2 =