Les Mimosas terminent au pied du podium

Tenante du trophée du Tournoi International du District d’Abidjan  (TIDA), l’ASEC Mimosas a perdu la  finale du TIDA 2013 devant  Feyenoord Football Academy à l'issue de la séance des tirs au but (3-5), le samedi 7 décembre, au Stade Robert Champroux de Marcory.

 L’ASEC Mimosas a tout donné face au Feyenoord Football Academy en  finale du TIDA 2013. C'est d'un cheveu que la victoire lui a échappé à l'issu d'un match épique de bout en bout. Les joueurs de Julien CHEVALIER, comme à leur habitude ont montré une solidarité dans le jeu, surtout dans son secteur défensif en tout début de partie. Les actions offensives s’étaient multipliées. La plus grosse occasion était celle de 31è mn. Sur un centre de YAO Kouassi Attohoula, la balle échappe à la défense ghanéenne et arrive sur KRAMO Kouamé Aubin, qui ne cadre pas sa frappe. Face à la vivacité et au pressing des joueurs Mimosas, l’entraîneur de Feyenoord Football Academy, appellent ses joueurs à se replier. Des consignes bien respectées d’ailleurs par ses poulains, qui se sont regroupés dans leur moitié de terrain et procédaient de temps en temps par des contre-attaques. C'est sur le score de 0 à 0 que les deux équipes se séparèrent à l'issue de la première mi-temps.

 En seconde période, le match a commencé timidement, avant de s’intensifier au fil des minutes, avec une nette domination des joueurs de Julien CHEVALIER.  Mais en face, le mot d’ordre était de toujours contenir les assauts des Mimosas et ne pas se jeter à l’abordage. Malgré les occasions nettes de part et d’autres, les deux formations n’ont pas pu trouver le chemin des filets. Comme à la 53è, l’attaquant de l’ASEC Mimosas, DAO Youssouf, bute sur ABALORA Raazak, le gardien de Feyenoord. A la 68è min, DAO Youssouf encore une fois, revint à la charge en éliminant sur une feinte du corps le défenseur central de Feyenoord, mais envoya le ballon dans les décors. Les Ghanéens quant à eux, ont tenté d’ouvrir le score à la 61è mn, suite à une incompréhension dans la défense Jaune et noir, mais le portier des Mimosas, KAMAGATE Ibrahima, s’en sort bien. Au moment même où la pluie s’est invitée dans la partie, BOATENG Kenedy, avait la balle du KO après une sortie manquée de KAMAGATE Ibrahima (80è min), mais le joueur de Feyenoord se précipite et envoie la balle au-dessus de barre transversale. Le score restera inchangé à l’issue du temps réglementaire (0-0).

 La séance des tirs au but n’a pas souri à l’ASEC Mimosas (3-5), qui avait pourtant éliminée à la veille, le FC Barcelone en demi-finale sur cette même épreuve (8-7). « Il nous a manqué un peu d’énergie devant un adversaire qui a su gérer le match. Mes joueurs méritent ce trophée, mais c’est aussi ça le football, finir le match sur un nul et perdre aux tirs au but. C’est dommage », a déclaré Julien CHEVALIER, l’entraîneur de l’ASEC Mimosas. La tenante du trophée a effectué un parcours remarquable, avant de tomber au pied du podium devant son public qui l’avait poussé jusqu’au bout. 

 En petite finale, l’AC Royale Mohamed VI a battu le FC Barcelone 1-0 (TAB), et se pointe à la troisième place du classement général devant les Espagnols.

 

 

C.K.N

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

9 + 4 =