L’ASEC Mimosas n’a pas abdiqué

L’ASEC Mimosas a tenu en échec l’AFAD 0-0, ce dimanche 1er décembre,  lors de la 6e journée de la Ligue1, au Stade Robert Champroux  de Marcory, et garde la deuxième place au classement.

Le défi de l’ASEC Mimosas (3è, 10 pts) en allant défier l’AFAD (2e 11 pts) pour le compte de 6è Journée de la Ligue 1, était d’empocher les trois points, synonyme de son retour à la deuxième place. Une position qui lui permettrait de ne pas se laisser distancer par le leader, le Séwé Sport de San Pedro. Mais à défaut d’une victoire, l’ASEC Mimosas a arraché un précieux nul 0-0, hier dimanche 1er décembre, au Stade Robert Champroux de Marcory. Un résultat qui la maintient toujours à la 3e place du classement.

Ce choc a été une belle affiche, qui avait tenu toutes ses promesses, avec des occasions nettes de buts de part et d’autre. Deux pour l’ASEC Mimosas et quatre pour l’AFAD en première période. Mais celles qui retiendront l’attention du maigre public du Stade Robert Champroux, auront été celle de la 18èmn, lorsque Coulibaly Choumana, l’attaquant de l’AFAD, a profité d’une perte de balle de la défense jaune et noir aux abords de la surface de réparation, mais a perdu son sang-froid et a raté le cadre ; puis celle de la 20è mn, avec la réplique de l’ASEC par son capitaine ZAGBAYOU Hugues, qui a envoyé une frappe lourde des 25 mètres détournée en corner par GNADA Ousmane, le gardien de l’AFAD ; et enfin celle de la 26è, lorsque Coulibaly Choumana, encore une fois, s’est retrouvé dans la surface des Mimosas après avoir passé en revue la défense, mais a buté sur le portier SANGARE Badra Ali. Les deux formations iront à la pause sur le score nul et vierge 0-0.

Durant la seconde période, la partie a été animée et engagée. TRAORE Siaka ?Gigi”, va lancer dans la bataille, KOFFI Foba Stevens, MENSAH Brefo et  par la suite FOFANA Ibrahim. Galvanisés, les Mimosas ont tenté de prendre le match en main. Mais les Académiciens de Djékanou, tout en défendant bien leur base arrière, ont encore posé d’énormes difficultés aux joueurs Mimosas sur des contre-attaques aux 87è, 88è et 92è minutes. Toutefois, le gardien de mimosas, SANGARE  Badra Ali, dans un grand jour, gardera sa cage inviolée jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre KAMBOU Tangba.  

C.K.N

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

huit + 1 =