L’ASEC Mimosas tombe à San Pedro.

  L’ASEC Mimosas a enregistré sa première défaite (1-0) en Ligue 1, ce samedi 23 novembre 2013, au Stade Auguste Denise de San Pedro , face au Séwé sport de San Pedro.

L’ASEC Mimosas, dans son traditionnel système 4-4-2 attaque dès l’entame du match et provoque la première alerte dans le camp du Séwé Sport dès la 6è minute. Mais Boua koffi, parti sur le flanc gauche de l’attaque mimosas, est sifflé en position de hors jeu. Cette alerte est prise au sérieux par les locaux. Les protégés de Rigo Gervais densifient le jeu dans le secteur médian. Les Séwéké qui bénéficient du soutien de leur public obtiennent un corner. Mais mal dosé, cela ne donnera rien. Ils récidivent dès la 9è minute. Depuis le milieu du terrain, le capitaine Kouamé Christian Constant plombe le ballon dans le dos de la défense de l’ASEC Mimosas, mais le solide Soumahoro Bangaly, très prompt, réussit à stopper cette offensive.

L’Asec Mimosas revient à la charge par Barry Hamed.  Mais la balle, trop dosée, va échapper à Boua Koffi. Après les quinze premières minutes, le Séwé décide de contourner le milieu de terrain de l’ASEC Mimosas en balançant les balles. La ligne défensive jaune et noir repousse ces assauts en neutralisant les  deux avant-centres séwékés, Kouao Hermann et Zadi Wawa.

Dès la 20e minute, le jeu de l’ASEC Mimosas baisse de rythme. Ses milieux de terrain perdent leur vivacité et leur agressivité. Les replacements sont lents. Il n’y a plus de transmission fluide dans le jeu du secteur médian des Mimosas. Cette situation facilite la tâche aux Séwéké. A la 22e minute,  Binaté Souleymane et le Séwé obtiennent un corner. Ce coup de pied de coin bien tiré ne prendra pas à défaut le gardien de but Sangaré Badra Ali qui, des deux points, repousse le danger. A la 39e minute,  le Séwé profite d’une mésentente dans la surface de réparation de l’ASEC Mimosas. Barry Hamed revenu en défense décide de donner une balle à Koné Assane, mais de la mauvaise façon. Kouao Hermann, intercepte le cuir, mais mal inspiré, il échoue face au portier mimos.

Dès la reprise, l’ASEC  Mimosas donne l’impression d’avoir retrouvé ses marques. A la 47e minute le latéral droit mimosas, Sakanako Moustapha porte le danger sur le flanc gauche de la défense des Portuaires. Mais la balle est renvoyée par le portier du Séwé.  Le  jeu, dans cette 2ème  partie du match se déroule au milieu du terrain. Le Séwé, grâce à Aka Essis, Kouamé Christian et Binaté, plus prompts et plus agressifs, gagnent les duels. Les locaux dominent l’entre-jeu. Leurs efforts sont finalement récompensés à la 60ème  minute. Sur un centre venu du flanc gauche de la défense mimosas, Soumahoro Bangaly se dégage de la tête. Kouamé Christian du Séwé, à l’entrée de la surface de réparation, remet la balle dans le paquet. Une tête d’un autre Séwéké s’écrase sur le montant droit de Badra Ali. Aka Essis jaillit et du pied droit inscrit le but du Séwé. On attendait toujours une réaction des Jaune et Noir. Mais les minutes qui suivent deviennent difficiles pour eux. Lourds et empruntés, leur milieu défensif, Mvondo Michel qui avait déjà écopé d’ un carton jaune reçoit un second synonyme d’expulsion après avoir retenu un adversaire par le maillot. Les jaune et noir en infériorité numérique ne parviennent pas à revenir à la hauteur de leurs adversaires malgré les entrées de koffi Foba, Okan Agoussi. Ainsi l’ASEC Mimosas concède sa 2ème  défaite de la saison face au Séwé 1 but à zéro, après celle concédée sur le même score et à la même équipe,  lors de la Super Coupe Félix Houphouët Boigny, au stade Municipal de Yamoussoukro, le 28 septembre dernier.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix − 8 =