« Développer les activités du complexe hôtelier »

M. Jacques SOUVERAIN a intégré la grande famille de l’ASEC Mimosas en qualité de consultant à l’hôtel /Restaurant de Sol Béni. Découvrons, à travers cette interview, celui qui ambitionne de faire de Sol Béni, un lieu de séjours de rêve pour les clients.

Pouvez-vous, vous présenter à nos lecteurs et Internautes ?

Je suis Jacques SOUVERRAIN, originaire de France où j’ai fais des études de philosophie et  de Commerce. Professionnellement, je me définirai comme un généraliste. Après un passage dans la grande distribution, j’ai travaillé dans des affaires de luxe, dans les parfums et les cosmétiques. Par un hasard de la vie, j’ai commencé une carrière de restaurateur, il y a 20 ans déjà.  En 1999, je suis venu voir un ami en Côte d’Ivoire et j’y suis resté. Pour parler du domaine qui nous intéresse, j’ai été Directeur dans deux établissements hôteliers de Grand-Bassam, puis manager d’un complexe hôtelier à Assinie. J’ai également conçu et réalisé un projet de brasserie dans la commune du plateau.

 Que saviez-vous de l’ASEC Mimosas avant votre arrivée au sein du club ?

Je savais que l’ASEC Mimosas est l’un des meilleurs  clubs de football de Côte d’Ivoire et l’un des plus prestigieux d’Afrique.

 Quelles ont été  vos premières impressions en franchissant pour la 1ère fois le grand portail de Sol Béni ?

Je me suis dit, qu’il eut été dommage de ne pas franchir ce grand portail. De l’extérieur, Sol Béni est imposant, et une fois dedans, on est agréablement surpris par le gigantisme du complexe sportif, des espaces verts et la qualité de l’infrastructure des bâtiments.

 Comment s’est fait votre recrutement à l’ASEC Mimosas ?

Tout simplement par une relation professionnelle et par l’entremise d’une connaissance qui travaillait déjà à l’ASEC Mimosas.

 Quel est le rôle qui vous est attribué?

En collaboration avec Julie BAILLY, j’ai pour mission de développer le complexe hôtelier, le restaurant et les activités qui s’y rattachent.

Pouvez-vous, nous présenter succinctement l’hôtel de Sol Béni ?

Comme vous le saviez, initialement, l’hôtel et le restaurant faisaient partie intégrante du club et n’avaient pas pour vocation d’être ouvert au public. Aujourd’hui, cet hôtel, au milieu des espaces verts et la piscine, est prêt à accueillir  nos futurs clients et amis.

 Quels sont, à votre avis, les atouts de ce complexe ?

Ses atouts sont nombreux, mais je citerai entre autres, son implantation au grand air, la qualité des bâtiments et l’accueil que nous réservons à nos clients.

 

Quelle est votre stratégie pour faire de l’hôtel, l’un des plus prisés de la place ?

La question est vaste. En quelques mots, il s’agit du « savoir faire » et du « faire savoir ». La stratégie est de le séparer des activités purement sportives afin de lui donner une identité, car la notoriété de l’ASEC Mimosas ne peut nous servir que comme référence géographique. Avant d’être l’un des établissements les plus prisés de la place, nous ambitionnons modestement de rendre un séjour agréable aux clients qui nous auront fait le privilège de nous accorder leur confiance. Pour le reste, cela passe par quelques transformations et réorganisation des lieux et des hommes, car Dieu est grand, mais notre devenir est entre nos mains !

 Que savez-vous du football, en général et du football africain en particulier ?

Comme dans la vie, je sais que les buts sont grands, et qu’ on joue parfois bien , mais on trouve les poteaux! Je sais également qu’une bonne partie des joueurs professionnels ivoiriens comme Salomon KALOU, YAO Kouassi Gervais, TOURE Yaya, N’DRI Romaric et autres ont été formés à l’Académie de l’ASEC Mimosas.

 Avez-vous un dernier mot ?

Avec l’appui du PCA, Me Roger OUEGNIN et du DG Benoît YOU et aussi le concours de tous ceux qui travaillent avec moi sur le site, j’espère que notre réussite sera projetée rapidement en « pleine lucarne ».

                                                                                                                                                               Interview réalisée par H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × trois =