« Nous devons nous imposer à tous »

TRAORE  Siaka,  l’entraîneur  principal  de l’ASEC Mimosas et ses poulains profitent de la trêve de la Ligue 1 occasionnée par le Tournoi de  l’UEMOA  pour  peaufiner  les  réglages  de l’équipe.  Les  séances  d’entraînements  et  des matches amicaux se sont multipliés. Le samedi 26 octobre dernier, juste après leur match amical contre le Stella Club,  nous avons rencontré Gigi qui juge les 3 premiers matches de la saison de son équipe et nous a dit ses espérances pour la suite de la saison.

Quels  enseignements  tirez-vous de ce match amical contre le Stella Club?

Au-delà  du résultat, nous  avons  voulu  vérifier  certains  aspects  du travail  accompli  dans  le courant   de   la   semaine.   nous   n’avons   pas   pris de  but  et  nous  n’avons également  pas  été  véritablement  mis  en  danger. même   si   nous   n’avons pas  inscrit  plus  d’un  but, malgré  de  bonnes  opportunités,  il  y  a  de  réels motifs  de  satisfaction  car le  Stella  a  présenté  une opposition  de  taille.  Ce match  nous  encourage à   poursuivre   le   travail.

En  3  matches,  l’ASEC Mimosas a enregistré   successivement   une défaite,  en  finale  de  la Coupe  FHB,    un  match nul,   lors   de   la   1ère journée  de  la  Ligue  1 et   enfin   une   victoire, lors  de  la  2e  journée. Quelle  explication  donneriez-vous  à  ces  résultats et à  cette montée en régime  de  votre  équipe?

Les  joueurs  ont  mis  un peu de temps à évacuer la fatigue  de  la  préparation d’avant   saison.   Malgré tout, face au Séwé sport, en   finale   de   la   Coupe FHB,  nous  avons  fait  un bon   match,   mais   nous avons pris ce but que nous n’avons  pas  pu  remonter  parce  qu’en  face,  il  y avait  l’équipe  du  Séwé sport,   bien   en   jambe, qui  venait  de  boucler  ses matches  de  poules  de  la Ligue des    champions. Contre le Stella Club, lors de la première journée de la  ligue  1,  nous  avons également   fait   un   bon match  et  sans  être  mis,  à aucun  moment,  en  danger,  nous  avons  offert  un but  au  Stella  Club.  Heureusement, nous avons eu les  ressources  pour  égaliser ce but. lors du troisième  match,  par  contre, je  pense  que  nous  avons péché  dans  le  jeu,  mais avons réussi à prendre les 3 points de la victoire. Je ne saurais expliquer exactement ces résultats, mais nous prenons les matches comme      ils      viennent avec  le  seul  objectif  de gagner,  avec  ou  sans  la manière.  Et  je  suis  certain que la manière viendra  au  fil  des  rencontres.

Peut-on dire que ce troisième  match  est  le  top départ  des  séries  de  victoire  de  votre  équipe ?

C’est    tout    notre    souhait.  Nous  avons  encore 24  matches  de  ligue  1, des   matches   de   Ligue des   champions   et   ceux de  la  Coupe  nationale  à disputer.  il  n’y  a    pas  de petit  match  pour  l’ASEC Mimosas.    Les équipes viennent  à nous très motivées. Ce  sera à nous de nous  imposer.  C’est pour  cela  que  nous  travaillons  sérieusement tous les jours, à sol Béni.

Lors  des  trois  matches de    l’ASEC    Mimosas, nous   avons   néanmoins constaté     le     problème récurrent  de  la  finition. Qu’est-ce   qui   est   fait pour     le     résoudre     ?

Cela fait maintenant deux à trois ans que nous avons des difficultés offensives. Pourtant  nous  avons  été la  meilleure  attaque  du championnat,   la   saison dernière,  avec  différents buteurs  issus  des  différents   compartiments   de l’équipe.  Ce  qui  est  un véritable   avantage   dans le  football  moderne.  Car l’équipe   ne   repose   pas forcément  sur  un  joueur.

La     finition     demande beaucoup    de    patience, de   concentration   et   de sang  froid.  Ce  travail  se fait  sur  toute  la  saison.

Que     pensez-vous     du prochain  déplacement  à Yamoussoukro  contre  le promu,  le  CO  Bouaflé, pour  le  compte  de  la  3e journée  de  la  Ligue  1?

L’objectif   sera   d’empocher les 3  points  pour  ne pas avoir des regrets lors du décompte final. Ce ne sera  pas  un  match  facile, parce  que  le  CO  Bouaflé compte   déjà   deux   défaites.  Ce sera une autre équipe   du   CO   Bouaflé bien  déterminée  à  faire plier   l’ASEC   mimosas que vous verrez. Ce n’est donc pas un match gagné d’avance.  Nous  prenons ce  match  très  au  sérieux. Nous  avons  encore  une semaine  pour  le  préparer et corriger nos faiblesses.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

8 + six =