SAGANOGO Amadou (Entraîneur-Adjoint de l’ASEC Mimosas)

Ancien milieu de terrain international de l’ASEC Mimosas, SAGANOGO Amadou est aujourd’hui l’entraîneur adjoint de l’ASEC Mimosas après 2 ans passés dans l’encadrement technique de l’Académie MimoSifcom. Cet homme discret et loyal nous raconte son parcours.

DE l’ASC BOUAKE A L’ASEC MIMOSAS

« Je suis arrivé à l’ASEC Mimosas, à la fin de la saison 1988-89, en provenance de l’ASC Bouaké. On venait de remporter la Coupe nationale face à l’AS EECI. Après cette rencontre, l’ancien Président de la Section Football, DIENG Ousseynou, m’a contacté pour jouer à l’ASEC Mimosas. Toutes ses propositions m’ont intéressé. En plus du fait que j’aime l’ASEC Mimosas, ce club m’offrait un challenge sportif excitant. Je n’ai pas hésité à signer ».

UNE BELLE EXPERIENCE CHEZ LES JAUNE ET NOIR

« J’ai évolué à l’ASEC Mimosas de 1989 à 1995 avec des aller-retour au Stella Club en 1993 et au Sabé Sport de Bouna, en 1994. Avec le Stella Club, j’ai remporté la première édition de la Coupe de la CAF, en 1993, face à Simba FC de Tanzanie. Les Tanzaniens nous avaient contraints au match nul (0-0) à l’aller, au Stade FHB. Mais nous sommes allés les battre (1-2) chez eux, à Dar Es Salaam, au match retour. Je suis revenu à l’ASEC Mimosas à la fin de la saison pour être prêté à nouveau au Sabé Sport de Bouna, en 1994. Lors de ma dernière saison à l’ASEC Mimosas, en 1995, nous avons perdu (0-1) la finale de la Coupe d’Afrique des clubs champions, face à Orlando Pirates, au match retour, au Stade FHB. Alors qu’au match aller, nous étions allés arracher le match nul (2-2) aux Sud-africains, à Johannesburg. Avec le club jaune et noir, j’ai remporté quatre titres de champion de Côte d’Ivoire (1990, 1991, 1992 et 1995), deux Coupes nationales (1990 et 1995), deux Coupes FHB (1990 et 1995), une Coupe de la FIF (1995), une Coupe de l’UFOA (1990), et disputé une demi-finale de Coupe d’Afrique des clubs champions (1992).

Après l’ASEC Mimosas, j’ai poursuivi ma carrière, en France, de 1996 à 1998, au Football Club Municipal d’Aubervilliers qui évoluait en national. Après cette expérience, je suis rentré en Côte d’Ivoire, en décembre 1999, pour me reconvertir au métier d’entraîneur de football. J’ai suivi une formation d’enseignant d’EPS pour les écoles privées, à l’INJS. J’ai aussi passé mes diplômes d’entraîneur de football grâce aux différents stages de formation organisés par la FIF. Puis, j’ai dirigé l’encadrement technique du Satellite FC qui évoluait en Ligue 2, de 2006 à 2008. Après le Satellite FC, j’ai passé une année sabbatique en 2009 ».

UNE ENTREE INATTENDUE DANS LE STAFF DE L’ACADEMIE

« En 2010, j’étais un jour à la maison, lorsque j’ai reçu un appel téléphonique de SAMAKE Siaka, l’Intendant Général adjoint de l’ASEC Mimosas. Il m’a dit que le Président Roger OUEGNIN voulait me voir. Je suis allé rencontrer le Président à son cabinet. Et il m’a dit qu’il avait besoin de moi à l’Académie MimoSifcom pour apporter mon expérience aux jeunes de ce centre de formation. Cela m’a fait plaisir que le Président Roger OUEGNIN se souvienne de moi et surtout qu’il m’appelle pour travailler à l’ASEC Mimosas. Voilà comment j’ai intégré le staff technique de l’Académie MimoSifcom ».

PROPULSE ENTRAINEUR ADJOINT DE L’EQUIPE PROFESSIONNELLE

« Lorsque l’entraîneur principal de l’ASEC Mimosas, TRAORE Siaka dit Gigi a succédé à Sébastien DESABRE, le PCA, Me Roger OUEGNIN, m’a appelé un jour pour me demander d’aller rencontrer Benoît YOU, le Directeur Général du club. Lorsque je suis allé rencontrer le Directeur Général, il était avec TRAORE Siaka. C’est lors de cette réunion que j’ai appris que je devais être l’adjoint de Gigi. Tout se passe bien entre Gigi et moi depuis que je suis son collaborateur direct. Je suis content de travailler avec lui. Il m’associe pleinement au travail. Il demande mon avis sur tout, même si le dernier mot lui revient. Gigi a mis une équipe en place, l’année dernière. Nous allons passer à l’étape de la confirmation, cette saison, en cherchant à décrocher le titre de champion de Côte d’Ivoire et à disputer la phase de poules de la Ligue des champions de la CAF ».

UNE EXPERIENCE ENRICHISSANTE

« A l’ASEC Mimosas j’ai fait la formation avec deux techniciens: Walter AMMANN et Julien CHEVALIER. Chacun d’eux a ses méthodes et j’ai appris beaucoup de choses avec eux. Depuis l’année dernière, je suis retourné à la compétition avec l’équipe professionnelle de l’ASEC Mimosas. Ce sont des expériences enrichissantes. Dans la formation, on prépare les jeunes à la compétition, on prend le temps pour ça, on a moins de pression. Dans la compétition, surtout à l’ASEC Mimosas, il faut des résultats immédiats et la pression est très forte, à tous les niveaux. Mais avec Gigi qui est un entraîneur d’expérience, on essaie de dominer cette forte pression pour travailler sereinement. Cette attitude est nécessaire pour avancer sûrement vers nos objectifs »

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre + dix-neuf =