« Je suis de retour»

Eloigné du terrain après le match de la 17e journée de la Ligue 1, contre l’ES Bingerville, OKAN Agoussi, l’avant centre de l’ASEC Mimosas, est réapparu, ce samedi 7 septembre, à Sol Béni, à l’occasion de la reprise des entraînements de l’équipe professionnelle. Il nous a annoncé son grand retour dans l’écurie jaune et noir!

 Quels sont vos sentiments sur cette reprise ?

Je suis vraiment heureux d’être présent à cette reprise des entraînements. Je suis particulièrement content de retrouver le groupe de l’année dernière à quelques joueurs près. J’ai passé des moments difficiles, la saison dernière, mais je suis maintenant de retour.

 Que s’était-il passé, parce que sur les 35 matches disputés par l’ASEC Mimosas, vous n’avez pris part qu’à la première moitié, c’est-à-dire à 17, dont le dernier remonte au 30 mars 2013, après la rencontre de la 17e journée de la Ligue 1, face à l’ES Bingerville.

J’ai manqué de chance la saison dernière. Lors de cette 17e journée de la Ligue 1, j’ai pris un coup au genou et malheureusement, malgré mes efforts pour revenir et avec le soutien des Actionnaires, je n’ai plus jamais pu retrouver le terrain. J’ai senti la déception des dirigeants qui plaçaient un grand espoir en moi. Par la grâce de Dieu, tout est rentré maintenant dans l’ordre après l’opération chirurgicale que j’ai subie, à la PISAM.

 Comment va OKAN Agoussi, aujourd’hui ?

Je vais beaucoup mieux. Je ne ressens plus aucune douleur. Je suis très optimiste. Mais, j’ai encore besoin du soutien et des prières des Actionnaires pour m’éloigner des blessures et réussir  une bonne saison.

 Quels sont vos objectifs, cette saison ?

C’est d’abord donner le meilleur de moi-même pour permettre à l’ASEC Mimosas d’atteindre ses objectifs. J’ai une revanche à prendre sur la saison dernière et je ne manquerai donc pas de me remettre au travail pour réussir ce challenge. Pour cela, j’ai besoin du soutien de tous les dirigeants et des Actionnaires. J’ai senti la même  motivation chez chacun de mes coéquipiers. Une bonne saison avec l’ASEC Mimosas pourrait m’ouvrir les portes du professionnalisme en Europe.

 Que pensez-vous du groupe qui se dessine ?

C’est un groupe qui a un bon état d’esprit. Je le dis parce que, c’est quasiment le même groupe que j’ai connu, la saison dernière. Les nouveaux vont se fondre dans le groupe avec le même esprit et nous formerons ensemble une grande équipe. La technique de base existe déjà en chacun de nous. Il reste maintenant la forme physique que nous obtiendrons par le travail.

 Avez-vous un dernier mot ?

Je tiens à présenter mes excuses aux Actionnaires pour ma prestation de la saison dernière. Une fois encore, je sollicite leur soutien et leurs prières afin que notre équipe obtienne de meilleurs résultats et retrouve sa place de leader.

 

                                                                                                                                                                                         Interview réalisée par H.KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 + dix =