KOFFI Foba (milieu offensif de l’ASEC Mimosas)

Auteur de 9 buts (5 en Ligue 1 et 4 en Coupe nationale), KOFFI Foba est, incontestablement avec BOUA Koffi Davy Mahindé, l’un des deux meilleurs réalisateurs de l’ASEC Mimosas toutes compétitions confondues. En plus, il a la particularité de marquer des buts décisifs dans les matches difficiles et très équilibrés. Ce qui fait de lui un attaquant précieux.

« C’est quand c’est dur que FOBA marque des buts ». La remarque est juste. Et elle vient de l’entraîneur principal de l’ASEC Mimosas, TRAORE Siaka dit Gigi. En effet, l’habit du buteur providentiel va bien à KOFFI Kabran Foba Stevens. Car chaque fois qu’il a marqué, il a permis à son équipe d’éviter la défaite ou de l’emporter. C’est grâce à lui que l’ASEC Mimosas avait arraché le match nul à l’Africa Sports, en Ligue 1/2013 (2-2 ; 86’ ; 1ère journée), puis obtenu un autre match nul contre l’EFYM lorsqu’il avait ouvert la marque (1-1 ; 7’ ;  12e journée). Pour ses trois autres buts en championnat national, il avait permis à son équipe de l’emporter  en inscrivant le second but de son équipe devant le Séwé Sport (1-2 ; 69’ ; 3e journée), à San Pedro, le samedi 17 novembre dernier. Puis en inscrivant l’unique but de la partie face à l’AS Denguélé (1-0 ; 12’ ; 23e journée), le dimanche 9 juin passé. Une seule fois, il a ouvert la marque et son équipe avait fini par l’emporter (2-1 ; 58’ ; 19e journée), le lundi 15 avril 2013, au Stade Robert Champroux. Et c’était contre l’ASI d’Abengourou.

 

Décisif en Coupe nationale

Mais c’est en Coupe nationale que l’attaquant mimosas se montrera décisif avec un but à chaque étape. D’abord contre le Séwé Sport éliminé (2-0 ; 16es de finale) grâce au second but mimosas qu’il a inscrit (54’) et qui avait tué le suspense; puis face au CO Bouaflé écarté (0-1 ; 8es de finale) suite à l’unique but de la partie de Bibiche (35’) ; ensuite devant l’ASI d’Abengourou sortie (1-2 ; ¼ de finale) grâce au but victorieux de Foba (67’) ; enfin face à l’Alliance de l’Indénié défaite (0-1 ; ½ finale) grâce encore à l’unique but de KOFFI Foba (79’). En finale, il aurait encore marqué l’unique but de la partie face au Stella Club d’Adjamé si l’arbitre burkinabé n’avait pas annulé sa réalisation à la 87e mn, pour cause de hors-jeu imaginaire. Pour sûr ; KOFFI Foba est un attaquant qui a retrouvé progressivement ses sensations de buteur.

 

Un attaquant précieux

L’image que l’entraîneur TRAORE Siaka dit Gigi a de KOFFI Foba est très positive : « Bibiche” est un attaquant combatif, courageux, au mental d’acier qui recherche constamment la profondeur. Il est aussi bon tactiquement et techniquement. Il a une bonne présence devant le but adverse et il est dans les bons coups parce qu’il les sent bien. A l’entraînement, il est sérieux, discipliné et très travailleur ». Mais cet attaquant formé à l’Académie MimoSifcom, le centre de formation de l’ASEC Mimosas, libéré ensuite au profit du Séwé Sport et revenu, cette saison, à l’ASEC Mimosas, n’a pas que des qualités. « Sinon, il aurait marqué plus de buts que les 9 qu’il a inscrits », affirme son entraîneur qui nous explique pourquoi : « Bibiche a des déchets dans la finition. Ce qui le rend maladroit devant le but. Il marque des buts certes, mais il en manque beaucoup et ce sont souvent des occasions nettes, plus faciles que celles qu’il a concrétisées. Ses maladresses sont dues à la précipitation et au manque de lucidité ». Un mal reconnu est à moitié guéri, dit l’adage. Comme il est jeune (24 ans), il peut encore progresser et faire mieux la saison prochaine.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × 3 =