Un bilan acceptable

Malgré des débuts difficiles, puis un parcours chaotique, l’ASEC Mimosas cuvée 2013 a réussi à terminer très fort la Ligue 1 pour accrocher la deuxième place qui lui donne accès à la prochaine Ligue des champions de la CAF.

L’ASEC Mimosas ne coiffera pas la couronne de champion de Côte d’Ivoire pour la troisième année consécutive. Mais la deuxième place arrachée de haute lutte, cette saison, a été accueillie avec satisfaction. Elle permet au club jaune et noir de renouer avec l’Orange-Caf Ligue des champions, la saison prochaine. Une compétition que les Mimosas n’avaient plus disputée depuis 2010.

 

DES DEBUTS DIFFICILES

Après avoir terminé en force la Ligue 1/2012, l’équipe de l’ASEC Mimosas était très attendue au début de l’exercice 2012-2013. Les observateurs et les Actionnaires espéraient la voir reconquérir le titre de champion de Côte d’Ivoire. Mais beaucoup de  joueurs et non des moindres comme le meneur de jeu SERI Jean Michael, le capitaine OKOU Zahui Désiré Stéphane, les défenseurs centraux SANKARA Robert et SALOMON Junior, l’attaquant DIABATE Samba ont quitté le groupe. Le PCA du club, Me Roger OUEGNIN, a confirmé au poste d’entraîneur principal TRAORE Siaka dit Gigi, l’adjoint de Sébastien DESABRE, qui avait terminé la saison précédente. L’effectif a été renouvelé à environ 70%. Avec un nouvel entraîneur et presqu’un nouveau groupe, les débuts sont difficiles. Les recrues connaissent, pour la plupart, des difficultés d’adaptation. Certaines seront débarquées à la mi-saison. L’équipe manque de cohésion et de rythme.

 

UN PARCOURS EN DENTS DE SCIE LORS DES MATCHES ALLER

Le parcours des Mimosas est chaotique. Les résultats de l’équipe sont en dents de scie. Les 5 premières journées sont sanctionnées par 3 matches nuls devant l’Africa Sports (2-2 ; 1ère J.), l’USC Bassam (1-1 ; 2e J.), l’ES Bingerville (1-1 ; 4e J.) ; 1 victoire en déplacement, à San Pedro, face au Séwé Sport (1-2 ; 3e J.) et 1 défaite, à domicile, devant le SC Gagnoa (1-3 ; 5e J.). A partir de la 6e journée, les Mimosas renouent avec le succès et s’imposent en déplacement à l’ASI d’Abengourou (1-0), à la JCA-T (3-1 ; 7e J.), au Stella Club (1-0 ; 8e J.) et à la SOA (1-3 ; 9e J.). A partir de la 10e journée, la bande à TRAORE perd (1-0), en déplacement à Bouaké, face à l’AS Denguélé, puis au Stade Robert Champroux devant l’AFAD (2-0, 11e J). Ensuite, elle se fait accrocher (1-1 ; 12e J) au passage par l’EFYM avant de relever la tête (2-0) devant le COK, à la 13e et ultime journée des matches aller. A l’issue de la première partie de la Ligue 1, l’ASEC Mimosas occupait la 5e place avec 22 points et un goal différentiel +4 derrière le Séwé (1er ; 28 pts), le SC Gagnoa (2e ; 24 pts), l’AFAD (3e ; 23 pts) et l’AS Denguélé (4e ; 22 pts ; +7). Avec 18 buts marqués contre 14 encaissés, les Mimosas détenaient la 4e meilleure attaque ex-æquo avec l’AFAD derrière le SC Gagnoa (20 buts), le Séwé Sport et l’AS Denguélé (19 buts inscrits).

 

UNE FIN DE SAISON

EPOUSTOUFLANTE

Lors des matches retour, l’ASEC Mimosas montre un visage bien meilleur. Elle remporte 10 victoires en 13 journées, marque 22 buts et en encaisse 9. Malheureusement, elle subit 3 défaites respectivement devant l’Africa (2-1 ; 14e J.), le Séwé Sport (0-2 ; 16e J.) et le Stella Club (3-2 ; 21e J.). Ces contre-performances pèseront lourd dans le décompte final.  Mais en retrouvant progressivement une bonne cohésion, un jeu bien équilibré, en entretenant une bonne forme physique, en améliorant sa rigueur tactique et grâce aux progrès techniques individuels de ses joueurs, l’ASEC Mimosas connaît une fin de saison époustouflante. Surtout lors des 5 dernières journées qu’elle a remportées en marquant 9 buts sans rien encaisser. Le groupe de TRAORE Siaka dit Gigi a terminé la compétition à la 2e place avec 52 points, 16 victoires, 4 matches nuls, 6 défaites, 40 buts marqués contre 23 encaissés, derrière le Séwé Sport (1er, 57 points, 18 victoires, 3 nuls, 5 défaites, 39 buts inscrits et 18 encaissés. Ce qui rend acceptable son parcours en Ligue 1 / 2012-2013.

 

                                                                                                                                                                                                                                  K.I

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

12 + 7 =