Les Actionnaires de Bouaké jugent leur équipe

A la faveur du déplacement de l’ASEC Mimosas à Bouaké, pour le compte de la 26e et dernière journée de la Ligue 1, le dimanche 14 juillet dernier, nous avons recueilli les avis de quelques Actionnaires venus nombreux soutenir leur équipe, au Stade de la Paix.Voici ce qu’ils pensent de la saison 2012 – 2013 de l’ASEC Mimosas, version TRAORE Siaka dit Gigi.
 

DJIRA Youba

(Président du Comité Communal des Actionnaires de Bouaké et membre du Conseil d’Administration de l’ASEC Mimosas)

« La saison a été bonne »

« Je juge la saison bonne parce que nous l’avons démarrée très difficilement et cela, indépendamment de notre volonté. Nous avions eu l’impression que les arbitres étaient en mission contre l’ASEC Mimosas. Malgré toutes les manigances, nous avons réussi à ne pas nous laisser abattre pour terminer la Ligue 1 en force. Nous ne sommes pas champions, mais nous avons obtenu une place à la prochaine Ligue des champions de la CAF et nous sommes en demi-finales de la Coupe nationale. Nous avons atteint des objectifs ».

KOFFI Aka Emmanuel

(Employé à la SICTA Bouaké)

 

« A l’image du peuple, l’ASEC Mimosas a éprouvé des difficultés »

« L’ASEC Mimosas est l’équipe du peuple. C’est donc à l’image du peuple qu’elle éprouve certaines  difficultés. Malgré cela, elle demeure la seule équipe d’Abidjan sur le podium de la Ligue 1. Je demande aux Actionnaires de laisser travailler le PCA, Me Roger OUEGNIN. Il a encore beaucoup à donner à notre club et il nous amènera à bon port. Je lui dis déjà grand merci et que Dieu bénisse l’ASEC Mimosas ».

N’GORAN N’Guessan Léon

(Employé de la FIBAKO à la retraite)

« La saison n’a pas été totalement bonne »

« La saison n’a pas été totalement bonne. J’ai la nostalgie de l’ASEC Mimosas des temps passés. On n’assiste plus au jeu des « enfants s’amusent », avec cette nouvelle génération de joueurs. Mais, cette baisse de niveau est générale. L’ASEC Mimosas ne doit néanmoins pas jouer les seconds rôles en Côte d’Ivoire. Cela n’est pas normal ».

 

 

TRAORE Cheickna dit Beugré

(Encadreur de l’équipe de Bouaké FC)

« Le bilan est positif »

« Avec l’équipe actuelle de l’ASEC Mimosas, on peut considérer que le bilan est positif. Une place sur le podium de la Ligue 1 et une demi-finale de la Coupe nationale sont déjà bonnes à prendre. Le Séwé Sport, avec des joueurs plus expérimenté, a montré une équipe plus compétitive que l’ASEC Mimosas, ces deux dernières années ».

 

DOSSO Mekessé

(Chauffeur)

« Je suis un peu déçu de notre saison ».

« Je suis un peu déçu de notre saison. J’ai mal quand je vois l’ASEC Mimosas jouer les seconds rôles en Ligue 1. L’ASEC Mimosas est le club le plus structuré de Côte d’Ivoire. Cela doit être démontré sur les stades partout dans le pays. Ensuite, il faudra songer à remporter un second trophée de la Ligue des Champion  de la CAF ».

 

N’GUESSAN Amani Faustin

(Vice-président du Comité Communal des Actionnaires de Bouaké)

« La saison est satisfaisante »

« La saison est satisfaisante, vu le mauvais départ pris. Mais nous pouvions faire encore mieux parce que nous avons connu des défaites que nous aurions pu éviter. Nous n’avons pas non plus atteint les quarts de finale,  en Coupe de la Confédération. Cependant, j’ai la ferme conviction que nous allons remporter la Coupe nationale pour boucler la saison en beauté. Cette saison est meilleure que la précédente.

 

TRAORE Abdoulaye Himalaya

(Colonel Major à la retraite et ancien capitaine de l’Alliance Club de Bouaké)

« Le niveau a baissé »

« La saison de l’ASEC Mimosas est à l’image du football national. Le niveau a baissé parce que les joueurs ne jouent plus pour défendre les  couleurs des clubs. Il n’y a plus de puncheur, plus de gens qui prennent le match à leur compte, plus de joueurs de la race des POKOU Laurent, des DEHI Maurice. L’ASEC Mimosas qui est la locomotive des clubs ivoiriens en subit plus les conséquences. Il semble qu’on demande des résultats très tôt à ces jeunes. Il faut peut-être leur laisser le temps  d’évoluer longtemps

ensemble ».

 

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × 3 =