GOUA Mahan Marc, Le latéral volant

On le voulait. Il est arrivé. Il a prouvé en répondant aux espoirs placés en lui. GOUA Mahan Marc, le latéral droit et ex-capitaine du Séwé Sport de San Pedro s’est facilement et rapidement adapté au jeu de l’ASEC Mimosas. Un cas rarissime dans le club jaune et noir qui mérite qu’on s’y arrête.

Il est rapide comme l’éclair et si vif qu’il donne l’impression de voler sur tout le long de la ligne de touche quand l’ASEC Mimosas a la possession de la balle. Au Séwé Sport, il était le capitaine qui influençait le jeu de l’équipe par ses qualités techniques, athlétiques et surtout par ses redoutables centres au cordeau que le buteur ZOUGOULA Koelly Kevin exploitait judicieusement. GOUA Mahan Marc avait ainsi contribué grandement au premier titre de champion de Côte d’Ivoire du Séwé Sport. Ce joueur qui fit ses débuts au Sabé Sport de Bouna avant de passer au Séwé Sport de San Pedro, a décidé pourtant, à l’issue de la saison 2012, de répondre aux sollicitations de l’ASEC Mimosas qu’entraîne justement son ancien entraîneur du Sabé, TRAORE Siaka dit Gigi.

 DES QUALITES CERTAINES…

GOUA Mahan Marc que certains chroniqueurs sportifs appellent « l’homme venu de San Pedro » est, avec SOUMAHORO Bangaly, l’une des rares satisfactions des recrutements 2012-2013. Cela grâce à son talent et des qualités technique, physique et mentale. Il avait également l’avantage de connaître la philosophie de jeu de l’entraîneur TRAORE Siaka. Selon ce dernier, GOUA avait tout pour réussir sous ses nouvelles couleurs. « Il ne pouvait que réussir chez nous parce qu’il est très bon techniquement, il est endurant et il a beaucoup d’expérience. Il nous apporte énormément sur le plan offensif grâce à ses montées très intéressantes sur le flanc droit de notre équipe et il sait se replacer très vite pour verrouiller son couloir », explique Gigi. Son association avec KOFFI Gautier N’Kohesse, le latéral droit qui s’est vu confier le rôle de milieu-aile droit, a dynamisé ce côté au point d’en faire le point fort de l’équipe. Mais cette situation avait rendu le jeu de l’équipe quelque peu bancal jusqu’à l’arrivée du jeune milieu sortant gauche, BA LOUA Adriel D’Avila. Ce dernier, grâce à des qualités prometteuses a apporté de l’assise au côté gauche de l’équipe, contribuant ainsi à l’équilibre du jeu mimosas. Aujourd’hui, le danger vient des deux côtés offensifs de la formation jaune et noir.

 … MAIS DES MANQUES A COMBLER

 Pour autant, GOUA Mahan Marc n’est pas un joueur parfait. « Il n’est pas dur sur l’homme. Or il le faut de temps en temps pour intimider l’adversaire », déplore l’entraîneur TRAORE Siaka dit Gigi. Est-ce parce que GOUA est si sûr de lui qu’il ne juge pas nécessaire de se montrer dur sur l’homme ? Cela a des avantages, mais peut avoir aussi des inconvénients. Autre point faible selon son entraîneur, « Il ne communique pas beaucoup. Il se contente seulement de faire ce qu’il a à faire sans juger utile de donner de la voix pour motiver un coéquipier ou lui rappeler des consignes que celui-ci n’applique pas correctement», ajoute TRAORE Siaka. Si GOUA est un joueur intéressant dans le dispositif mimosas, il reste qu’il doit combler certains manques pour se voir rapidement confier le rôle de capitaine comme lorsqu’il évoluait au Séwé Sport de San Pedro.

                                                                                                                                                                                                          Ismaël KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

seize − dix =