SOUMAHORO Bangaly, la confirmation

 

SOUMAHORO Bangaly est l’une des rares recrues à réussir rapidement et facilement son intégration dans l’équipe de l’ASEC Mimosas. Arrivée à l’intersaison du CSM Ramnicu Valcea de Roumanie, cette force de la nature a su faire son trou chez les Jaune et Noir.

On peut dire que SOUMAHORO Bangaly a réussi son come-back dans la Ligue 1 Ivoirienne. Titularisé dès les premiers matches de l’ASEC Mimosas, SOUMAHORO n’est plus ressorti de l’équipe sauf en de rares occasions où il purgeait une suspension. Cette véritable force de la nature (1,90m pour 83kg) avait pourtant des manques. « Il n’excellait pas dans le jeu de tête et il manquait d’agressivité dans la conquête du ballon », remarque son entraîneur TRAORE Siaka dit Gigi. Bangaly, sans doute très sûr de sa belle technique, pensait que cet atout lui suffirait pour briller. Mais les exigences de la haute compétition en Ligue 1 et en Coupe de la Confédération lui ont vite fait comprendre que pour s’imposer à ces deux niveaux, il lui fallait développer un jeu plus physique, agressif et surtout améliorer son jeu de tête. « Il a progressé sur tous ces plans. C’est pourquoi, lors des derniers matches de l’ASEC Mimosas, ses prestations ont été bien meilleures », affirme son entraîneur.

UN COEQUIPIER IDEAL

 SOUMAHORO Bangaly s’entend avec tous ses coéquipiers dans l’axe. Il a d’abord montré une belle complémentarité avec KOUAME Koffi Constant, un produit de l’Académie MimoSifcom, en début de saison. Puis, après la blessure de Constant, il a formé une bonne paire centrale avec KANGOUTE Adama, un autre jeune défenseur issu de l’Académie MimoSifcom. Et suite à une blessure de KANGOUTE, SOUMAHORO Bangaly et KONE Nabi Ibrahim forment, avec beaucoup de bonheur, la nouvelle paire centrale de l’ASEC Mimosas.

                                                                               RECOMPENSE PAR SES PREMIERES SELECTIONS

« Le travail paie », dit l’adage. Pour avoir pris conscience de ses manques et pour avoir accepté de travailler pour progresser, SOUMAHORO Bangaly est régulièrement appelé, depuis peu, pour les différents stages externes des Eléphants locaux dans le cadre de la préparation des éliminatoires du CHAN 2014. En cas de qualification pour les phases finales, SOUMAHORO Bangaly vivra sa première expérience d’une phase finale de la CAN. Ce qui sera très enrichissant pour le joueur et pour l’ASEC Mimosas dans les compétitions nationales et en Ligue des champions de la CAF édition.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

10 + 8 =