Une victoire avant la réception des Burundais

 L’ASEC Mimosas a signé une nouvelle victoire cet après-midi, sur le score de 2 buts à 1, face à l’ASI d’Abengourou, dans le match comptant pour la 19ème journée de la Ligue 1.

L’ASEC Mimosas positionnée en 4 – 4 – 2 se jette à l’abordage dès l’entame du match. En l’absence de BOUA Koffi (suspendu), la paire d’attaque est  formée par KOFFI Foba et Dao Youssouf. Un peu observatrice,  l’ASI d’Abengourou est disposée en 4 – 5- 1, avec en pointe d’attaque, BLAGNON Goué, l’ex -sociétaire de l’Africa Sports.
La possession de balle est Mimos en ce debut de match. Jusqu’à la 20e mn, l’ASEC Mimosas compte déjà trois occasions nettes de buts contre zéro pour l’ASI. L’ASEC domine littéralement le match. Mais, contre toutes attentes, juste après la demie-heure de jeu, l’ASI d’Abengourou bénéficie d’un penalty, suite à une main dans la surface de réparation de MVONDO Michel. BLAGNON Goué, se charge de l’exécution et prend à contre-pied le gardien Mimos pour ouvrir le score (0 – 1 ; 31e mn). L’ASEC est maintenant en difficulté face à une équipe qui n’attendait que ce fait de jeu pour renforcer son regroupement défensif. Les Mimos appuient sur l’accélérateur en cette fin  de première période mais rien n’y fait, ils ne parviendront pas  à égaliser. Les deux équipes rejoignent les vestiaires avec ce court avantage au score des Princes de l’Indénié.

A la reprise, Bamba Nemblesseny est laissé sur le blanc au profit de l’international nigérien Mohamed WONKOYE. C’est curieusement l’ASI qui se montre dangereuse en ce début de seconde partie. Heureusement que le tir de OGUINYE Kelechi John est repoussé en corner par le portier KOMENAN Sylvain. L’ASEC Mimosas voit le danger s’approcher et décide de reprendre les choses en main. La révolte est sonnée par Goua Mahan Marc qui remonte une balle depuis sa base défensive  jusqu’au point de corner de la défense de l’ASI et la passe à Mohamed WONKOYE. Ce dernier applique un centre chirurgical dans la surface de réparation. Son centre  trouve la tête victorieuse de Koffi Foba Stevens qui met les pendules à l’heure (1 – 1 ; 56e mn). L’ASEC retrouve son jeu et l’ASI subit de plus en plus. A la 60e mn le milieu de terrain de l’ASI, OMOTOKESSE Ridwane est exclu suite à une agression sur Doumbia Youssouf. L’ASI est  plus que jamais acculée.  A la 64e mn Goua Marc sur le côté droit envoie un retrait dans la surface de réparation. La reprise de volée de Dao Yousouf trouve le poteau  gauche du gardien de but KOUADIO Serghino. L’ASEC Mimosas attaque mais s’expose à des contres, comme celui de la 79e mn. Traoré Issif se débarrasse de Soumahoro Bangaly et met sur orbite BLAGNON Goué qui ne profite par de l’occasion. La réponse de l’ASEC est sanglante. Sur le dégagement de son gardien, Mohamed Wonkoye bénéficie d’une balle sur le côté gauche et adresse un centre-tir qui lobe le gardien de but des Princes de l’Indenié (2 – 1 ; 80emn). A la 83e mn, KOFFI Gautier à l’occasion de corser l’addition mais il est contraint à l’échec grâce au retour défensif et énergique de BALLO Ben Oumar.
L’ASEC Mimosas s’impose finalement sur le score de 2 buts à 1. Une victoire qui fait du bien au moral en attendant les Burundais du Lydia LB Académic, ce samedi 20 avril, au Stade Robert Champroux, pour compte du match aller des 8es de finale de l’Orange-CAF Coupe de la Confédération.
 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-neuf − 6 =