L’ASEC assure sa qualification

 

Vainqueur au match aller sur le score de 2 buts à 1, l’ASEC Mimosas s’est  qualifiée pour les 8es de finale de l’Orange-CAF Coupe de la Confédération malgré le match nul concédé face au Rail Club du Kadiogo, sur le score de 1 but partout, cet après midi, au Stade Robert CHAMPROUX, lors du match retour des 16es de finale.

Le match commence  avec une grosse pression d’entrée de jeu de l’ASEC Mimosas qui contraint le RCK à un repli défensif corsé  de son système de jeu en 4 – 5 – 1. C’est pourtant les Burkinabés qui doivent absolument marquer pour espérer une quelconque qualification pour les 8es de finale.
La domination Mimos est réelle mais infructueuse. Ce sont même les Faucons qui se créent la première occasion  nette du match à la 16e mn. A la réception d’une balle dans le dos de la défense jaune et noir, Nebnoma Blaise YAMEOGO,  à l’entrée de la surface de réparation Mimos  met tout son dévolu dans une frappe qui passe heureusement au dessus de la barre transversale du but de Sylvain KOMENAN. La réaction Mimos ne se fait pas attendre. A la 18e mn, BAMBA Nemblesseny sur le côté droit, exécute un coup franc  qui met en difficulté le gardien Laré Mohamed DIARRA, obligé de repousser le ballon en corner. Le match gagne en intensité et devient de plus en plus équilibré avec une équipe burkinabé qui oppose une belle réaction aux Ivoiriens. C’est d’ailleurs elle qui ouvre le score à la 32e mn par  Abdoul Rasmane Diarra qui reprend un shoot de Nebnoma Yameogo, repoussé par le gardien Sylvain KOMENAN, pour ouvrir le score en faveur des Burkinabés (0 – 1 ; 32e mn). Gigi constate ainsi une défaillance  dans l’axe central de sa  défense et procède au remplacement de Kangouté Adama par Koné Nabi à la 36e mn. Les Mimos reprennent du poil de la bête et parviennent à revenir au score à la  38e mn, sur penalty, suite à une faute commise sur Zagbayou Hugues, dans la surface de réparation.  Boua KOFFI est chanceux de voir son shoot repoussé, franchir la ligne de but (1 – 1 ; 38e mn).  L’ASEC  est donc heureuse d’égaliser à ce moment, puisque les deux équipes atteindront la pause sur ce score de parité.

En seconde période, ce sont les Burkinabé qui rentrent avec les meilleures intentions. La défense Mimos est très sollicitée et les Mimos ont tendance à se replier.
A la 58e mn, sur une balle en cloche dans la surface de réparation de l’ASEC Mimosas, le latéral gauche du RCK, monté aux avant-postes, rate de peu de donner l’avantage à son équipe. Les Burkinabés commencent à croire en leur chance face à une équipe de l’ASEC un peu en proie au doute. A la 61e mn, Nebnoma Blaise profite d’une position irrégulière pour marquer de la tête. Le but est logiquement refusé par l’arbitre. Les Mimos s’en sortent bien et tentent de réagir mais pèchent à la finition. Le temps s’égrène et le suspense s’amplifie.  Les Orange et Noir du RCK mènent une opposition farouche aux Jaune et Noir. Le suspens dure jusqu’à la 92e mn, sur une dernière action des Burkinabés qui met à rude épreuve Sylvain KOMENAN qui s’emploie pour dévier en corner le boulet de canon des 25m de Abdoulaye IBRANGO, entré en seconde période.  Après 4 minutes de temps additionnel, l’arbitre met fin à la partie qui voit la qualification de l’ASEC Mimosas grâce à sa victoire de 2 buts à 1 acquise au match aller, à Ouagadougou.
C’est une étape franchie par les Mimos qui attend son adversaire des 8es de finale qui sortira du vainqueur de l’opposition DC Motema Pembe (RD Congo) – Lydia LB Academic (Burundi).En attendant ce rendez-vous, les Mimos seront en déplacement  au Stade Biaka Boda de  Gagnoa, contre le SC Gagnoa, ce mercredi 10 avril, pour négocier cet autre match de la 18e journée de la Ligue 1. 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix + 3 =