L’ASEC remporte la belle

Considéré comme « la belle » de leur confrontation, le match ASEC Mimosas – Séwé Sports de San Pedro, comptant pour les 1/16e de finales de la Coupe nationale, a tourné à l’avantage des Jaune et Noir, sur le score de 2 buts à 0. C’était ce vendredi 22 mars, au stade Robert Champroux de Marcory.

L’ASEC Mimosas commence le match tambour battant, par une présence permanente devant les buts du Séwé Sport. Les Portuaires ont du mal à franchir la ligne médiane. Les Mimos ont la possession de balle en ce début de match mais ne  se créent pas d’occasions franches de but et se font peur, derrière,  par des bourdes de certains défenseurs. La première occasion nette du match intervient après la 25e mn. Bamba Nemblesseny déborde sur le côté gauche et envoie un centre que reprend de la tête Okan Agoussi. Le ballon passe malheureusement hors du cadre des buts. Le match gagne en intensité et le jeu séwéké commence à dépasser la limite de la régulière. C’est à juste titre que 3 joueurs sont avertis contre un seul du côté de l’ASEC Mimosas en cette première mi-temps. L’ASEC ne lâche pourtant pas prise. A force de pousser, les Mimosas sont récompensés par leurs efforts à la 38e mn. Zagbayou Hugues chipe un ballon au niveau  du rond point central  et déclenche une contre-attaque vers le camp adversaire. Il sert Bamba Nemblesseny qui s’infiltre dans la surface de réparation et tente un croché pour mettre  dans le vent son vis-à-vis. Ce dernier se sert de ses bras pour arrêter Bamba. L’arbitre n’hésite pas une seconde pour siffler le pénalty. Okan Agoussi se charge de l’exécution du coup de pied arrêté et prend à contre -pied le gardien de but Ahouchi Ake Jean Vincent, le gardien du Séwé (1 – 0 ; 39e mn). L’ASEC ouvre le score et garde cet avantage jusqu’au coup de sifflet pour la pause.

L’ASEC reprend la partie sans son capitaine Zagbayou Hugues, remplacé par Koffi Foba Stevens. Le Séwé tente, tout de suite, de réagit par une action de la 47e mn. Mais la défense Mimos, par Goua Marc s’interpose. Les Mimos répondent aussitôt, mais la frappe de Traoré Moussa est contrée avant de passer au dessus des buts. 2 mn plus tard, sur un centre de Bamba Nemblesseny, Okan Agoussi s’élève  très haut pour reprendre de la tête le ballon. Sa reprise heurte la barre transversale et Koffi Foba, plus prompte, surgit pour accompagner le ballon dans les filets (2 – 0, 51e mn). Les Mimos confortent leur avantage mais ne lâchent toujours pas prise malgré les incessants assauts des Séwékés. L’ASEC Mimosas remporte ce choc des 1/16e de finale de la Coupe nationale et confirme ses ambitions dans la compétition. C’est une bataille de gagné pour l’ASEC Mimosas en attendant la suite de la Ligue 1, où elle recevra, l’ES Bingerville, le samedi 30 mars prochain, pour le compte de la 17e journée.

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 × quatre =