L’ASEC remporte la première manche

Après sa défaite douloureuse en Championnat face au Séwé Sport, l’ASEC Mimosas a su rebondir à Ouagadougou en remportant (1-2) son match aller des 16es de finale de l’Orange-Caf Coupe de la Confédération.

On se demandait quel visage l’ASEC Mimosas présenterait, ce dimanche après-midi, au Stade Municipal de Ouagadougou, face au Rail Club du Kadiogo. Les joueurs de TRAORE Siaka ont dissipé les inquiétudes de leurs supporters. Ils ont eu de l’orgueil et se sont montrés plus réalistes que leurs adversaires des Faucons du RCK. Pourtant, dès la première minute, le gardien de but mimos, KOMENAN Sylvain a failli permettre à la formation burkinabé d’ouvrir la marque. Sur un mauvais dégagement du pied, la balle échoit au redoutable Blaise YAMEOGO à l’affût. Mais ce dernier voit son tir puissant passer largement au dessus. Le jeu s’équilibre ensuite. L’ASEC Mimosas avec un dispositif en 4-1-4-1 parvient à neutraliser son adversaire et mieux à l’acculer. L’équipe ivoirienne est finalement récompensée de ses efforts lorsqu’à la 27e mn, son milieu de terrain, MVONDO Michel parvient à glisser une balle dans un trou de souris à son capitaine ZAGBAYOU Hugues. Ce dernier, d’une frappe de l’extérieur du pied droit ouvre la marque. Ce but pique les Faucons burkinabè au vif. Le match s’anime. Blaise YAMEOGO sur le côté gauche envoie un centre qu’André YAMEOGO exploite d’une tête piquée. Mais la balle rebondit devant le portier KOMENAN Sylvain et passe au dessus (36emn). Les Mimos bien en place gèrent leur avance jusqu’à la pause.

De retour des vestiaires, c’est le RCK qui prend le contrôle du match. L’ASEC Mimosas recule et subit le jeu. Les efforts de l’équipe burkinabé seront récompensés lorsqu’à la suite d’une faute technique du gardien KOMENAN Sylvain dans la surface de réparation (il a roulé la balle au sol de la main sur plusieurs mètres au lieu de la prendre), l’arbitre algérien BENOUZA Mohamed accorde au RCK un coup franc excentré, pratiquement sur la ligne de but, entre le petit rectangle et la ligne de la surface de réparation de l’ASEC. Le coup de pied bien exécuté trouve la tête victorieuse du buteur des Faucons, Blaise YAMEOGO qui rétablit la parité au score (64emn). Le RCK continue d’appuyer sur l’accélérateur. Hermann SAVADOGO intercepte une mauvaise relance d’un défenseur mimosa dans l’axe. Il pénètre dans la surface de réparation et se présente seul devant le portier KOMENAN Sylvain. Mais le joueur des Faucons ouvre trop son intérieur du pied gauche et voit son tir à ras-de-terre passer à côté de la base du montant droit du but de l’ASEC alors que KOMENAN Sylvain était complètement battu (73em). Sans doute blessée dans son orgueil, l’équipe de l’ASEC Mimosas se révolte et tente de reprendre le dessus. Bien lui en prend, puisque sur une action offensive collective, KOFFI Gautier sert ZAGBAYOU qui passe à son tour le cuir à MVONDO Michel à l’entrée de la surface de réparation. Ce dernier, d’une frappe puissante du pied gauche redonne l’avantage à l’ASEC Mimosas (79emn). Devant son public, la formation du Rail Club du Kadiogo ne veut pas abdiquer. Elle est même tout près d’égaliser. Mais KOMENAN Sylvain, se rachète en déviant la tête piquée d’André YAMEOGO au-dessus de la barre transversale (86emn). Avec beaucoup d’expérience, l’ASEC Mimosas gère bien son avance et l’emporte finalement (1-2). Confirmant la foi de l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Burkina Faso, SEM. Abdou TOURE. Celui-ci, lors d’une visite à la délégation ivoirienne au Pacific Hotel, la veille du match, à 19 heures, avait dit ceci : « Je sais que vous aller gagner demain. J’ai foi en vous et en vos qualités. Il vous appartient de le démontrer sur le terrain et je sais que vous le ferez ». Les Mimos l’ont fait. C’est une belle victoire qui permet à l’ASEC Mimosas de prendre une option sérieuse sur la qualification et qui met du baume au cœur du groupe de TRAORE Siaka, de la communauté ivoirienne à Ouagadougou et des Actionnaires.

De notre envoyé spécial à Ouagadougou

K. Ismaël.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-sept − 7 =