Rail Club du Kadiogo – ASEC Mimosas

Les Mimos sont sereins et concentrés

A Ouagadougou depuis le jeudi dernier, à 19 heures, les Mimosas, venus négocier la qualification dès la manche aller chez l’adversaire, attendent d’en découdre dans la sérénité et la concentration.

Programme strict. Tout est réglé au détail près. Entre heures de repas, entraînement et repos, les Mimos font preuve d’une belle discipline de groupe, d’une grande sérénité et d’une grande concentration. La première séance d’entraînement, d’hier après-midi, au Stade Municipal de Ouagadougou, leur a permis de prendre contact avec la pelouse synthétique du match. Les joueurs ont connu quelques difficultés au début. Leurs chaussures ont chauffé à cause de la pelouse et de la chaleur. Ils ont même du mouiller leurs chaussures. Mais après une quinzaine de minutes, les choses sont rentrées dans l’ordre. L’équipe a pu s’entraîner normalement.

Les anciens motivent les jeunes

La première séance d’entraînement d’une heure trente minutes et qui s’est déroulée en présence de tous les membres de la délégation, de CONGO Ibrahim, l’un des membres du Conseil d’Administration de l’ASEC Mimosas, basé à Ouagadougou et quelques spectateurs, a été meublée par l’échauffement, les exercices de conservation de balles, le travail tactique et les exercices de finition devant le but. Les joueurs ont fait preuve d’une grande concentration et de beaucoup d’application.

Durant la séance d’hier, les plus anciens, ZAGBAYOU Hugues et SEKYERE Mark encourageaient les plus jeunes et tous leurs camarades qui sont à leur premier voyage d’une compétition africaine. Car dans le groupe, hormis les deux cités et GOUA Marc, BOUA Koffi, KOMENAN Sylvain, KOFFI Gautier, les onze autres joueurs découvriront la Coupe d’Afrique des clubs à l’occasion de ce match contre le RCK. Ces derniers ont besoin d’être encadrés par les anciens. Et c’est à ce travail que s’attèlent ZAGBAYOU et SEKYERE sur le terrain.

Une seconde séance cet après midi

Les Mimos effectueront leur seconde séance d’entraînement cet après-midi à partir de 15h30, toujours au Stade Municipal de Ouagadougou. Selon les règlements de la CAF, les équipes visiteuses ont droit à deux séances d’entraînement sur le terrain de la compétition si celui-ci est en synthétique et à une seule séance si le terrain est en gazon naturel. C’est la raison pour laquelle, l’ASEC s’entraînera deux fois sur la pelouse du Stade Municipal de Ouagadougou. Ce second entraînement de cet après-midi durera 1 heure.

De notre envoyée spécial à Ouagadougou,

KONE Ismaël.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × 2 =