SEKYERE, un modèle de fidélité

Si l’amour du maillot tend à disparaître de nos jours, la fidélité à un club est aujourd’hui une qualité rarissime. Et c’est pourtant cet atout que démontre Mark SEKYERE, le milieu de terrain de l’ASEC Mimosas arrivé au club en 2009, en provenance de Feyenoord Fetteh Football Academy du Ghana. Portrait d’un footballeur fidèle et loyal.

Au départ, en 2009, ils étaient trois. Francis MENSAH, FRIMPONG Yaw et lui, SEKYERE Mark. Trois garçons talentueux arrivés de Feyenoord Fetteh Football Academy du Ghana que dirige Karel BROKKEN, un ami de Me Roger OUEGNIN. Francis MENSAH est resté quelques semaines. Puis, confronté à des problèmes d’adaptation, il est retourné à Feyenoord Ghana, en cours de saison. FRIMPONG Yaw, un joueur de couloir très fort techniquement, vif, intelligent et bon dribbleur, a évolué deux saisons à l’ASEC Mimosas (2009 et 2010), avant de retourner au Ghana, à Feyenoord Fetteh. Il a ensuite rejoint l’Asante Kotoko de Kumasi, puis depuis cette saison, le TP Mazembe (RD Congo). D’autres joueurs de Feyenoord Fetteh sont ensuite venus rejoindre SEKYERE, puis sont repartis parce qu’ils n’ont pas pu s’adapter à l’environnement très professionnel du club. Mais SEKYERE, lui est toujours là.

Et aujourd’hui encore, deux autres joueurs en l’occurence Amadou DJIBO Mohamed Wonkoye et MOUEN Yannick Hermann sont venus de Feyenoord Fetteh Football Academy pour évoluer à ses côtés.

« JE ME SENS VRAIMENT BIEN DANS CE CLUB »

 

« Je suis un chrétien. J’ai confié ma vie à Dieu. Tout ce que je fais, c’est avec conviction et avec la foi en lui. Je me dis que c’est lui qui décide de tout. Si je suis encore à l’ASEC Mimosas, c’est parce que le moment qu’il a décidé pour mon départ n’est pas encore venu. Alors tant que je porte le maillot de l’ASEC Mimosas, je donne le meilleur de moi-même. Je veux être honnête avec les dirigeants, les entraîneurs et mes coéquipiers», explique- t-il. Dieu et la religion sont des fondements spirituels pour SEKYERE Mark, un chrétien pratiquant. C’est grâce à sa foi en Dieu qu’il arrive à tout relativiser, à toujours garder la motivation même après des essais non-concluants en Europe, comme en ce début de saison. Et puis, il y a ce sentiment de reconnaissance envers ce club, ses dirigeants et ses supporters qui l’ont adopté. « Depuis mon arrivée ici, j’ai appris à aimer l’ASEC Mimosas, à me sentir comme une partie d’elle. Le Président Roger OUEGNIN me traite comme son protégé. Et puis j’ai le sentiment que tout le monde m’aime bien depuis les dirigeants jusqu’aux supporters en passant par les membres du staff technique, médical et mes coéquipiers. Je me sens vraiment bien dans ce club », dit-il.

« L’ASEC M’OFFRE DE GRANDES POSSIBILITES »

 

Mark SEKYERE donne tout ce qu’il peut à l’ASEC Mimosas parce qu’il sait que ce club lui apporte beaucoup également. Sur le terrain, il est comme un fauve affamé dans une arène. Il se bat, mord dans tous les ballons passant par sa zone. Aucun adversaire ne l’impressionne. Il joue avec la tête et le cœur. Il a jusqu’ici la confiance de tous ses entraîneurs. «J’ambitionne de mener une carrière professionnelle en Europe. J’en ai le potentiel. Mais en attendant, ici, j’ai la possibilité de bien me préparer mentalement, physiquement et techniquement. M. Karel BROKKEN me rappelle cela chaque fois. Il me dit que l’ASEC Mimosas est un grand club qui peut m’offrir la possibilité d’une grande carrière professionnelle si je sais attendre mon heure », confie le milieu défensif mimosas. Cette année, en Coupe de la Confédération, Mark SEKYERE compte jouer tous les matches à fond. «Je veux aller loin dans cette compétition avec mon club. Le groupe a été fortement remanié, mais le potentiel est là », ajoute-t-il avant de poursuivre : « Je veux aussi le titre de champion de Côte d’Ivoire que j’ai gagné deux fois (2009 et 2010), mais que je n’ai plus remporté depuis deux ans. Tout comme la Coupe nationale que j’ai gagnée une fois, en 2011 ». Mark SEKYERE a également à son palmarès deux trophées FHB (2010 et 2012). En plus de son sens du devoir et de son esprit de fidélité et de loyauté, SEKYERE reste ambitieux et très motivé.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatorze + 20 =