L’ASEC rate une belle occasion

 

Les Mimos se sont inclinés  sur le score de 2 buts à 0, dans le match de la 11ème journée qui les a mis aux prises aux hommes de Djekanou, ce dimanche après – midi, au stade Robert Champroux de Marcory. Les deux buts ont été inscrits en seconde partie de jeu.

Les premières minutes de ce match donnent lieu à une vraie bataille du milieu de terrain. L’ASEC Mimosas, disposée en 4 – 4 – 2  s’oppose à l’AFAD disposée en 4 – 5 – 1. Il faut attendre la 11ème mn pour voir la première véritable action de but en faveur de l’ASEC Mimosas. Koffi Foba réceptionne une passe de l’adversaire et s’infiltre dans la surface de réparation de l’AFAD. Au moment d’armer son shoot, il est déséquilibré, mais l’arbitre ne dit mot. La deuxième action offensive du match se situe à la 20e mn, cette fois en faveur de l’AFAD. Moukoro Cheick envoie une frappe qui trouve les gants de Sylvain Komenan. La bataille du milieu de terrain est de plus en plus rude. A la 28e mn, une contre-attaque éclair de l’AFAD met au duel Kwizera Pierre à Koné Nabi. L’attaquant prend le meilleur mais la frappe qui suit, trouve le petit filet du gardien Mimos. La réaction des Mimos ne se fait pas attendre. A la 32e mn, Mvondo Michel puis Soumahoro Bangaly mettent le gardien de l’AFAD à rude contribution. La frappe du premier trouve le montant droit et celle du second est mis en corner pas le gardien.
Alors qu’on s’achemine vers la pause, l’ASEC Mimosas obtient un corner qu’exécute Traoré Moussa. Ce  coup de pied arrêté trouve la tête de Koné Nabi puis les pieds de Koffi Foba qui croit ouvrir le score mais l’arbitre estime que le ballon n’a pas franchi la ligne de but.
Les équipes rejoignent les vestiaires sur un score vierge (0 – 0).

L’ASEC Mimosas reprend la partie sans Soumahoro Bangaly, son défenseur central. Ce dernier est remplacé par Ablakor Yao Yves. L’AFAD se montre très menaçante en ce début de seconde partie.
A la 47e mn, l’AFAD est prête à scorer lorsque le sauvetage in extrémis de Goua Marc met Moukoro Cheick en échec. Sur l’action, le défenseur se blesse et cède sa place à Kangouté Adama. L’AFAD revient à la charge à la 58e mn. Moukoro Cheich est déséquilibré à l’entrée de la surface de réparation Mimos. Coup franc, siffle l’arbitre. Okou Zahui se saisit du ballon  et place un tir qui prend Sylvain Komenan à défaut (1 – 0, 59e mn). L’ASEC tente de réagir à la 64e mn mais le tir de Boua Koffi trouve les bras du gardien Gnada Ousmane. L’ASEC veut refaire son retard. Elle pousse devant une équipe de l’AFAD un peu repliée. A la 73e mn, Traoré Moussa envoie un centre qui met au duel Boua Koffi à Gnada Ousmane. L’attaquant gagne le duel mais son coup de tête fuit le cadre du poteau. Les Mimos multiplient les assauts et s’exposent à de véritables contre-attaques. Sur l’une de ces contre-attaques, à la 81e mn, Zakri Krahiré adresse un centre à partir de la droite, dans la surface de réparation de l’ASEC Mimosas. Sylvain Komenan apprécie mal le ballon qui ricoche sur le dos de Moukoro Cheick. Le joueur qui n’attendait que ça, double la mise (2 – 0 ; 81e mn). Le match est plié. Les Mimos ne reviendront plus au score jusqu’à la fin du temps de jeu.

L’ASEC Mimosas rate ainsi une belle occasion de réduire l’écart de points qui la sépare du leader, le Sporting Club de Gagnoa qui s’était incliné devant l’ASI, la veille, sur le score de 2 buts à 0.
Les Mimos reprendront sûrement le chemin de la victoire face à l’Efym, le dimanche 27 janvier prochain, lors de la 12e journée.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

9 − sept =