‘’ Poursuivre l’aventure avec l’ASEC ’’

 

Mark SEKYERE, l’international ghanéen, est de retour à l’ASEC Mimosas depuis le 1er décembre dernier, après des essais en Belgique et au Portugal. Dans ce numéro d’ASEC Mimosas Magazine, SEKYERE, le jeune milieu défensif, parle de ses nouveaux défis.

Vous avez effectué des essais en Belgique, puis au Portugal. Qu’est-ce qui ne vous a pas réussi dans ces pays ?

En Belgique, je suis allé faire un essai avec le club de Germinal Beerschot, une équipe de première division. Tout était sur le point d’être conclu. Mais je ne sais pas ce qui s’est passé par la suite et tout est tombé à l’eau. En clair, l’essai n’a pas marché. Au Portugal, l’agent chargé de mon dossier, voulait me voir jouer avant de me trouver un club. Et là aussi, ça n’a pas marché. Je garde toujours l’espoir, car c’est Dieu qui décide du sort de chacun.

 Ne ressentez-vous pas une énorme pression quand on sait que les dirigeants de l’ASEC et les Actionnaires attendent beaucoup de vous ?

Non, je n’ai pas de pression. Je suis un professionnel et je suis conscient de ma mission. Je ferai tout ce qui me sera demandé sur l’aire de jeu. Et dans cette tâche, je ne suis pas seul. Dieu m’accompagne toujours.

 L’équipe a été remaniée, il y a beaucoup de nouveaux joueurs. Comment vivez-vous votre (ré) intégration ? Comment trouvez-vous le groupe  et l’entraîneur principal, TRAORE Siaka?

Il y a une parfaite ambiance qui règne dans le groupe. Nous formons un seul corps. Le niveau du groupe est bon. Mais il faut continuer à travailler. Traoré Siaka est un bon entraîneur. Il peut remporter le titre et même offrir une belle campagne africaine à l’ASEC Mimosas.

 Voici plus de quatre ans que vous êtes à l’ASEC Mimosas. Pour cette saison, quelles sont vos ambitions ?

Je suis dans ma cinquième année dans ce club. Mon ambition, cette saison, est de remporter le titre de champion de Côte d’Ivoire de sorte à honorer le club tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières ivoiriennes.

 Aujourd’hui, vous avez 23 ans, vous êtes jeune et vous êtes un bon milieu de terrain. Jusqu’à quand êtes-vous prêt à continuer l’aventure avec le club jaune et noir ?

Oui, je suis prêt à poursuivre l’aventure avec l’ASEC Mimosas tout le temps qu’il faudra. Le football, c’est mon métier. C’est ma passion, c’est ma vie. Pour cela, je me battrai toujours pour ce club. Et j’y resterai tout le temps que Dieu décidera.

 Y a-t-il une histoire d’amour qui vous lie à l’ASEC Mimosas ?

Mon amour pour le club jaune et noir date depuis longtemps. Et cet amour, je l’ai toujours démontré. Sur la pelouse, je me donne corps et âme pour défendre les couleurs de l’équipe. C’est la raison pour laquelle je tiens à l’ASEC Mimosas.

 Les Actionnaires attendent beaucoup de Mark SEKYERE. Que leur promettez-vous ?

Pour cette saison, je promets aux Actionnaires qu’ils vont retrouver le sourire de supporter les Jaune et Noir. Nous allons nous battre, nous donner à fond pour leur apporter la joie à chaque match.

 Les Jaune et Noir sont engagés en Coupe de la Confédération où le niveau est assez élévé. Pensez-vous que l’ASEC Mimosas a les moyens de représenter dignement la Côte d’Ivoire?

Bien sûr qu’en Coupe de la Confédération, l’ASEC Mimosas peut faire un bon parcours. C’est pourquoi je voudrais inviter mes coéquipiers à faire prévaloir l’esprit collectif, l’envie et le travail. C’est dans ce sens que nous pourrons aller loin dans les différentes compétitions que l’ASEC disputera cette année.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 × 5 =