« RJN Live » avec LAMIDI Batundé

Lamidi Batundé est l’un des journaliste-reporters de Radio JN. Avec ses collègues, ils sillonnent les différents stades du pays pour la retransmission des évènements sportifs, en direct dans le « RJN Live » de Radio JN. Cette semaine,  il  a accepté de se prêter aux questions de ASEC Mimosas magazine. Avec lui, vivez le « RJN Live» 

 
Quel est votre rôle dans  les « RJN Live » ?
 
Je rends  grâce à Dieu  de m’avoir permis de réaliser un rêve de gosse. Celui d’être un jour,  journaliste sportif sur une chaîne de radio dédiée au sport, après plus de huit ans  passés au service sport d’une radio privée non commerciale.
Pour revenir à votre question, au niveau du « RJN Live », comme les autres journaliste-reporters, j’ai pour rôle de commenter les matches, en direct des différents stades. Cette saison, j’ai en charge le suivi des équipes  de l’Africa Sports, du Stella Club d’Adjamé, de l’EFYM et de l’ES Bingerville. Si vous voulez, je suis le spécialiste de  ces clubs à Radio JN.
 
Lors du journal « Les midis de la FM », ou pendant les « Les soirées JN » vous intervenez pour parler  du « All sports». De quoi est –il question dans le  « All sports»?
 
En dehors du football, je m’occupe des autres sports qu’on appelle ici,  à RJN, «All sports »
Le football est le sport qui déchaîne le plus de passion chez les supporters, dans le monde. Mais au-delà, les autres disciplines sont encore à promouvoir. Tous les autres sports se retrouvent dans un grand groupe de disciplines que nous nommons «All Sports». 
Dans le « All sports », nous parlons de toutes  les disciplines sportives  sauf du football (basketball, handball, volleyball, cyclisme, tennis, arts martiaux, etc…)
 
Pouvez-vous, nous citer des événements que vous avez couverts depuis le début de Radio JN ?
 
J’ai  couvert plusieurs évènements depuis mon arrivée à Radio JN. Notamment la Coupe d’Afrique de la Solidarité et de l’intégration de la Zone 3 de volleyball Abidjan  2012, le double championnat cadets et juniors masculins de handball Abidjan 2012, la Coupe d’Afrique des clubs Dames de basketball Abidjan 2012 , la rentrée sportive de la Fédération Nanbudo Côte d’Ivoire , les finales du championnat national et la Coupe nationale de volleyball à Dabou , les finales du championnat national de handball , les compétitions de judo  et des  arts martiaux chinois etc…
 
Lequel de ces événements vous a le plus marqué et pourquoi ?
 
La Coupe  d’Afrique de la Solidarité et de l’Intégration de la Zone 3 m’a beaucoup impressionnée. Nous avons retransmis la finale en direct sur Radio JN.
C’était la première fois que je narrais une finale de Coupe d’Afrique de volleyball en direct sur une radio,  dans ma jeune carrière de journaliste sportif. 
Et cette saison 2012 également,  Radio JN a été honorée par la Fédération Ivoirienne de Judo qui nous a décerné un diplôme  et une médaille pour la promotion de cette discipline en Cote d’Ivoire.
Je profite de cette lucarne pour remercier le président de cette fédération, M. Angbo Isaac pour cette distinction.
Je remercie également  la Fédération Ivoirienne de Football qui nous a fait confiance en nous désignant membre du jury des Lauréats du Football Ivoirien depuis la saison dernière.
 
Un mot à l’endroit des auditeurs de Radio JN.
 
Je voudrais dire aux auditeurs de rester à l’écoute de nos programmes, car cette saison , Radio JN  est en train de  déployer  de grands moyens pour être au cœur de tous les évènements sportifs  et culturels, tant au plan national qu’international .
Pour terminer, mes remerciements vont à l’endroit du PCA,  Me Roger OUEGNIN et toute son équipe pour avoir mis sur pied  cet outil de communication au service  du sport en Côte d’Ivoire.
Aux Actionnaires, je dirai qu’ils ont un grand club et doivent toujours œuvrer dans le sens de l’avancement pour son rayonnement.
 
                                                                                                                                                                                                                                       

                                                                                                                                                                                                               Interview réalisée par H.Koné

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

20 − un =