L’ASEC s’incline face à l’AS Tanda

Pour son deuxième match amical de préparation, l’ASEC Mimosas a plutôt reçu l’AS Tanda (Ligue 2) au lieu du Sporting Club de Gagnoa (L1), comme précédemment annoncé. Les Mimos se sont inclinés sur le score de 1 but à 0. But marqué contre son camp, par Koné Nabi, dès l’entame de la seconde période de jeu. C’était dans la matinée de ce samedi 27 octobre, à Sol Béni.#

Tout avait pourtant bien commencé pour les Mimos, installés dans un système en 4 – 4 – 2, avec Koffi Foba Stevens et le ghanéen Arthur Bernard à la pointe de l’attaque.
C’est d’ailleurs l’ASEC Mimosas qui mène les premières offensives. Mais ni Bamba Nambelesseny, sur le côté gauche, ni Traoré Moussa à droite, ne parviendront à déstabiliser une équipe bien en place de l’AS Tanga, pour offrir des balles de but au duo d’attaque.
Même l’entrée d’Iddi Abdul Ganiyu, après la demi-heure de jeu ne résoudra le problème.
Les deux équipes partent à la pause sur le score nul et vierge (0 – 0).

Deux minutes seulement après la reprise, soit à la 47e mn, les Jaune et Noir se font surprendre sur un contre mené depuis le milieu de terrain. Tho Lekadou, l’avant-centre de l’AS Tanda efface le gardien Mimos et met un retrait qui trouve le pied du défenseur central Koné Nabi qui marque malheureusement contre son camp.

La réaction Mimos est instantanée. A la 50 mn, Iddi Abdul Ganiyu s’infiltre dans la défense de l’AS Tanda. Il est poussé dans le dos, dans la surface de réparation. C’est un penalty indiscutable que siffle l’arbitre. Bouah Koffi, entré en seconde période, préposé à l’exécution, se sert d’une « panenka » qui prend le gardien à contre-pied, mais heurte la barre transversale du gardien Zan Bi. L’ASEC ne réussit donc pas à égaliser sur ce coup.
Les Mimos insistent et obtiennent de nombreuses occasions sans pour autant réussir à les concrétiser. La plus importante est celle de la 75e mn. Koffi Foba Stevens déborde sur le côté gauche et adresse un centre-retrait, à destination de Bouah Koffi, dans le petit rectangle de la surface de réparation. Ce dernier place un coup de tête cadré, malheureusement dévié en corner par le gardien de l’AS Tanda.
TRAORE Siaka et ses poulains s’inclinent ainsi sur le plus petit des scores et savent, désormais, à une semaine du derby, qu’il y a encore des choses à revoir.

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

19 + 18 =