Ce que veulent les Actionnaires

L’équipe professionnelle de l’ASEC Mimosas reprendra ses activités le mardi 2 octobre prochain, à Sol Béni. Quel encadrement technique pour conduire les destinés de l’équipe, la saison prochaine ?
Des Actionnaires que nous avons rencontrés à travers la ville d’Abidjan ont leur avis sur le sujet.
Suivez ce panel :#

Louise ABLE alias “Commandant“

« Je souhaite qu’on garde Gigi parce qu’il a fait un bon boulot après le départ de l’entraîneur principal, Sébastien DESABRE. Les enfants sont habitués à lui. Nous demandons aussi au Président de recruter de bons joueurs pour remplacer ceux qui doivent partir pour que cette année l’ASEC soit championne sans qu’on trouve à redire ».

Moustapha CISSE dit « Prési »

« Il faut qu’il soit un entraîneur qui connaît déjà les joueurs, l’environnement. Un entraîneur qui viendra faire du bon travail parce que les Actionnaires sont très exigeants. Pour cela, il faut un entraîneur qui sera aimé par les Actionnaires. Un entraîneur qui est un bosseur, qui sait lire un match. C’est vrai que l’erreur est humaine mais nous avons besoin d’un entraîneur qui soit à la hauteur des ambitions de l’ASEC Mimosas. Et je pense que Gigi peut faire l’affaire. Car cela fait six à sept ans qu’il est avec l’ASEC Mimosas, il connaît la maison, l’environnement et la mentalité les joueurs. Gigi peut faire beaucoup de choses pour l’ASEC. Sous sa houlette, l’ASEC peut être championne l’année prochaine, jouer la ligue des champions et pourquoi pas remporter la coupe de la confédération, l’année prochaine ».

Anderson KOUADIO dit “Diégo“

« Gigi est mieux. Pour moi, le problème de l’ASEC c’est la gestion des hommes. L ’ASEC a des hommes mais c’est comment les gérer qui est un problème. Gigi a déjà démontré en quatre journées qu’il est capable de gérer cette équipe. On n’a donc plus besoin d’aller chercher un entraîneur étranger qui nécessite un investissement énorme alors que sur le plan local nous avons des entraîneurs capables de gérer l’équipe. Il suffit qu’on le laisse les mains libres, qu’on le laisser faire ses recrutements. De la même manière, on a fait confiance à Feu ZARE Mamadou qui a obtenu des résultats que beaucoup d’entraîneurs étrangers n’ont pu le faire et à Maxime GOUAMENE qui a été champion avec l’équipe, on peut le faire aussi pour Gigi. Il suffit de lui donner sa chance. C’est Gigi qui a révélé des joueurs comme BROSSOU Kpéhi, qui a été meilleur buteur du championnat national avec le Sabé de Bouna. C’est aussi lui qui a permis à KOFFI Gautier N’Kohessé de s’exprimer. Mais il faut aussi faire de bons recrutements parce que ces dernières années, on a constaté que c’est dans l’équipe professionnelle que certains joueurs viennent apprendre. On ne vient pas à l’ASEC pour apprendre. On vient jouer en équipe première de l’ASEC que quand on a déjà fait leur preuve, ailleurs ».

Fréderic KONAN

« On a vu qu’en fin de saison, l’ASEC c’est très bien comporté. Contrairement à la première partie de la Superdivision où l’équipe pratiquait un jeu décousu. L’ASEC ne pratiquait plus son football d’école alors qu’elle dispose l’un des plus grands centres d’Afrique. Mais quand Gigi est arrivé, on a sentit sa touche, à travers le comportement des joueurs sur le terrain. J’espère qu’on va le laisser continuer le travail qu’il a entrepris. Car aujourd’hui, nous avons besoin d’un entraineur qui viendra remettre l’ASEC sur les rails et qui puisse rehausser le niveau de jeu de l’équipe. Cette ASEC Mimosas qu’on avait l’habitude de voir, joueuse de ballon. C’est pourquoi, je pense qu’il faut essayer Gigi, lui donner sa chance parce depuis qu’il est là, on a vu que l’équipe a commencé à s’améliorer ».

Idrissa SAMAKE dit “ coach Faria“

« Je souhaite qu’on laisse Gigi et qu’on mette les moyens à sa disposition, il fera un bon travail. Gigi est un enfant de la maison. Si après quatre matchs, il a pu obtenu les résultats qu’on connaît, je pense que si on lui accorde un long temps à la tête de l’équipe, il pourra mieux exprimer ses talents. Il faut faire confiance aux entraîneurs nationaux. Ils maîtrisent mieux la situation et la psychologie de nos joueurs. Il faut donc mettre les moyens à la disposition de Gigi pour qu’il soit respecté par les joueurs et l’on ferra les résultats ».

Vieux FALLET

« Je veux Gigi car il a fait de bons résultats. Quatre matchs, trois victoires, un match nul. Je pense que s’il était là au début l’ASEC allait faire un parcours, sans faute. Il a un bon système de jeu qui permet de prendre l’adversaire à la gorge. C’est Gigi qui a permis à BROSSOU Kpéhi d’être meilleur buteur du championnat avec le Sabé de Bouna ».

OUATTARA Ahmed

« Ce n’est pas l’entraîneur qui joue au ballon. Il faut qu’il y ait un bon recrutement. L’année dernière l’ASEC a recruté des jeunes qui pour la plupart sont venus apprendre. Il faut que le nouvel entraîneur ait du charisme. Je souhaite toutefois que Gigi reste car il nous a permis d’enregistrer de bons résultats en fin de saison».

KIPRE Raoul

« Je préfère que Gigi continue, vu les performances de l’équipe lors des derniers matchs. On a tout essayé. On a envoyé des entraîneurs d’ailleurs, ça n’a rien donné. Je pense que ce n’est l’entraîneur qui est le problème. Il faut seulement avoir de bons joueurs».

Abel SANGUIDI

« Je souhaite que Gigi reste car si on le met en confiance, il peut nous apporter quelque chose de bon. On est allé chercher un entraîneur au loin, l’ASEC n’a pas été champion pendant deux ans. Laissons Gigi tenter sa chance ».

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-neuf − 17 =