La FIF inflige une amende à l’ASEC

Statuant en premier ressort, lors d’une réunion, le mardi 28 août dernier, au siège de la Fédération Ivoirienne de Football, la Commission de discipline de cette association nationale a infligé une sanction financière à l’ASEC Mimosas assortie d’un avertissement aux dirigeants mimos en raison de leurs différentes et heureuses tentatives pour calmer les Actionnaires en furie, pendant les incidents survenus lors du match ASEC-Séwé comptant pour la 9e journée de la Superdivision, le dimanche 26 août dernier, au Stade Robert Champroux de Marcory. Voici, en substance, les décisions rendues par la Commission de Discipline de la FIF relatives à ces incidents.

#

« La Commission de Discipline statuant en premier ressort :

Déclare les supporters et dirigeants de l’ASEC responsables des incidents survenus au Stade Robert Champroux ;
En conséquence :

– Condamne l’ASEC MIMOSAS conformément aux dispositions de l’article 93 des Règlements Généraux alinéa 2 à une amende pécuniaire de cinq cent mille (500 000) F CFA à payer à la Comptabilité de la FIF, dans un délai d’un mois, à compter de la notification de la présente décision,
– Condamne l’ASEC MIMOSAS au paiement de la somme de 3.454.220 Francs CFA au titre de la réparation des dégâts occasionnés au Stade Robert Champroux à la Comptabilité de la FIF, dans un délai d’un mois, à compter de la notification de la présente décision.
– Donne un avertissement aux dirigeants de l’ASEC,
– Dit que l’ASEC jouera ses 4 prochains matchs officiels à huis clos, à compter de la notification de la présente décision,
– Dit enfin que les amendes et condamnations pécuniaires seront automatiquement prélevées sur la subvention de l’ASEC en cas d’inexécution dans le délai d’un mois, à compter de la notification de la présente décision, »

Le Président de la Commission de Discipline
Charles-Louis BOGUI

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × trois =