Résumé vidéo du match

Le dimanche 26 aout 2012, à l’occasion de la 9e journée de superdivision, l’ASEC MIMOSAS et le SEWE SPORT ont fini par se séparer  sur un score de parité un but partout dans un match où les offensives sont la plupart au bénéfice des mimosas.
Juste avant la mi-temps, sur une action très ambigue#, Dembélé Denis, l’arbitre central, brandit un deuxième carton jaune à Nvondo Ndousa Michel qui est obligé d’abandonner les siens.

Les mimos sont desormais à 10, mais gardent toujours la domination de la partie devant une équipe  du  séwé sérieusement en difficulté. C’est sur le déroulement de sa puissance que l’ASEC ouvre la marque à la 68e mn grâce à Idi Abdul Ganiyu, milieu offensif des Jaune et Noir.
Le match se joue dans un seul sens jusqu’à la 90è mn. Les 5mn de temps additionnel n’ont pas permis au séwé de conserver le moindre bon ballon pour prétendre égaliser. Mais fort heureusement pour les portuaires, monsieur Dembélé Denis revient à la tâche sur une balle sous le menton de Koffi Gauthier, le latéral droit des mimos, qui ne faisait que défendre son camp. Ce penalty est donc le fruit d une vraie fiction comme vous l’avez constaté.

Sans se faire prier par deux fois, Koffi Foba égalise pour les SEWEKE. L’arbitre est peut être soulagé. Il a accompli sa mission. Alors que les supporters, qui n’ont pas apprécié, commencent à manifester leur mécontentement.

Me Roger Ouégnin, le PCA, de l’ASEC MIMOSAS, arrive dans la tribune populaire et parvient à persuader les supporters sur les comportements fair play. Malheureusement, au moment où le patron des jaunes et noirs s’obstine à favoriser le bon déroulement des choses, des policiers pris de peur envoient les premiers jets de gaz lacrymogène qui plongent le Stade Robert Champroux dans un  cafouillage total.

Marc LeBlanc

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatorze − quatorze =