L’ASEC peut elle encore croire au titre?

Le public sportif, journaliste, Actionnairs, observateurs croient toujours aux chances de l’ASEC Mimosas de reconquérir le titre de champion de Côte d’Ivoire, cette saison. Mais pour cela, chacun y va de sa petite recette. Lisez plutôt notre panel de la semaine.#

Brice Kouassi
(Journaliste sportif à la RTI)

« L’ASEC doit revenir à son identité au niveau du football »

« De ces six équipes de la Superdivision, l’ASEC Mimosas est la plus expérimentée. C’est elle qui connait le mieux cette compétition parce qu’elle y est habituée. Ce n’est pas la première fois qu’elle débute difficilement la compétition, mais elle a terminé presque toujours à la tête du classement.
Il faut l’avouer, cette année, l’ASEC Mimosas me laisse beaucoup sur ma faim. Elle réalise des résultats qui ne sont pas à la dimension du club. Elle peine aujourd’hui à faire la différence face aux cinq autres clubs de cette Superdivision.
L’ASEC Mimosas a encore les moyens de remporter ce titre de champion, mais elle doit revenir à son identité au niveau du football pratiqué. Sinon, ce sera trop difficile de remporter ce titre parce que des équipes comme l’AFAD ou le Séwé Sport qui disputent leur deuxième ou troisième Superdivision et qui ont des joueurs issus de l’ASEC Mimosas, ont aussi de la maturité dans cette compétition. Les matches nuls à l’ASEC doivent désormais être considérés comme des défaites.»

Kouassi Soungolé
(Chef d’atelier dans une entreprise)

« Je suis toujours confiants »

« L’ASEC Mimosas garde encore ses chances de remporter le titre de champion. Mais pour cela, il va falloir que les joueurs soient davantage soudés et que chacun d’eux fasse tout pour mériter sa place dans l’effectif. L’ASEC Mimosas est un club qui joue pour gagner et non pas pour faire des calculs. Si l’ASEC gagne tous ses matches, il n y aura plus de calculs à faire. Mon appel est donc dirigé à l’endroit des joueurs qui, pour moi, doivent redoubler d’efforts pour permettre à l’ASEC Mimosas de remporter ce titre. Je suis toujours confiant ».

Akichi Yapi
(A la retraite)

« L’ASEC reprendra le dessus »

« Si l’ASEC Mimosas veut bien gagner cette Superdivision, le PCA doit faire intervenir un psychologue pour recadrer nos joueurs qui, pour beaucoup, n’ont plus la tête à l’ASEC Mimosas. Cela doit être fait urgemment, car il n’ya plus de temps à perdre. J’ai foi en cette équipe et je penses qu’elle reprendra le dessus ».

Fofana Issouf
(ex-cadre de banque)

« Tout est possible »

« L’ASEC Mimosas doit changer sa manière de jouer pour remporter ce titre 2012. Le jeu avec un seul attaquant n’est pas fait pour favoriser l’efficacité offensive. L’ASEC a un sérieux problème de finition qu’il faut chercher à résoudre. Il est vrai qu’elle a pris du retard, mais ce retard est surmontable. Il suffit de gagner maintenant et vous verrez que tout est possible ».

Gueï Henriette
(Amazone de l’Africa Sport)

« L’ASEC Mimosas a encore des chances »

« L’ASEC Mimosas est une grande équipe et a donc la possibilité de gagner ce titre de champion de Côte d’Ivoire. Le Président Roger OUEGNIN et l’Entraîneur Sébastien DESABRE doivent avoir des discours francs envers leurs joueurs pour les remettre en confiance afin qu’ils puissent mieux rebondir lors de la phase retour de cette Superdivision. L’ASEC a encore des chances parce qu’elle est une équipe très expérimentée ».

Touré Siaka
(Agent Municipal à la Mairie du Plateau)


« Remettre les joueurs en confiance »

« Rien, n’est encore perdu. Je suis sûr que l’ASEC Mimosas finira par remporter ce championnat. Elle doit néanmoins revoir le système de jeu de l’équipe. Nos joueurs manquent d’efficacité devant les buts et le découragement commence à gagne du terrain. Il faut donc les remettre en confiance pour de meilleurs rendements ».

Propos recueillis par H.KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × un =