L’ASEC cède le fauteuil de leader

Le duel de la 3e journée entre l’AFAD et l’ASEC Mimosas a tourné à l’avantage des joueurs de Djékanou qui se sont imposés sur le plus petit des scores (1 – 0). C’était ce dimanche 22 juillet, au Stade Robert Champroux de Marcory.

Dans un Stade Robert Champroux plein à craquer, il n’a fallu que 5 mn# pour observer l’ouverture du score au profit de l’AFAD. Elle est l’œuvre d’Allegné Bobley, sur penalty (1 – 0 ; 5e mn), suite à une faute dans la surface de réparation d’Ablakor Yao Yves sur Kadjo Vangah.
Le ton est donné, et l’ASEC Mimosas est obligée de se lancer à l’attaque alors que l’AFAD, en 4 -4-2, dès l’entame du match, se positionne maintenant en 4 -5 -1, avec une volonté de procéder par contre-attaques.

A ce jeu, c’est encore l’AFAD qui se crée les meilleures occasions et manque, à deux reprises de doubler la mise.
La première occasion nette des Jaune et Noir intervient à la  13e mn. Mais le puissant shoot de Zagbayou Hugues est contré par un défenseur de l’équipe de Djékanou.
Le match est à cent à l’heure et les deux équipes se donnent coup pour coup.
L’ASEC est tout de même la plus entreprenante. A la 37e mn, sur le côté droit de la défense de l’AFAD, Adom Arsène profite de la bourde d’un défenseur de l’AFAD, mais son retrait mal ajusté trouve les jambes de Tahourou Clovis, le portier de Djékanou.

Les Mimos poussent  mais ne parviennent pas à revenir au score pendant ces premières 45 mn de jeu.
A la reprise, c’est encore l’AFAD qui se signale à la 52e mn sur un excellent travail de son attaquant Zakri Krahiré. Sa passe en retrait est mal exploitée par son coéquipier Koffi Gérard.
L’ASEC Mimosas réplique à la 53e mn sur une action où Adom Arsène se retrouve démarqué dans la surface de réparation de l’AFAD. Mais il ne trouve pas la lucidité de prendre le gardien à défaut.

Le match double en intensité et le coach Sébastien DESABRE procède à des changements. Bougouhi Jean Jacques et Dieng Adama font leur entrée aux dépens de Zagbayou Hugues et Adom Arsène, à la 67e mn. Puis à la 73e mn, c’est au tour de Magbi Gbagbo Laurent Junior d’entrer en lieu et place d’Iddi Abdul Ganiyu.
L’ASEC Mimosas joue le tout pour le tout avec l’objectif de d’abord refaire son retard.

Malheureusement, les nouvelles entrées ne changent rien dans cette rencontre jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Coulibaly Abou.
L’ASEC perd ainsi le  premier duel contre l’AFAD en Superdivision. Rien n’est encore joué car les Mimos sont seulement  à deux points des leaders, le Séwé Sport et l’AFAD.

Avant son match de la 4e journée face au Séwé Sport, l’ASEC Mimosas disputera la demi-finale de la Coupe nationale, le mercredi 25 juillet prochain, contre le Stella Club d’Adjamé.

H. Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

six + 7 =