Les Mimos sont en demi-finale

L’ASEC Mimosas a pris son billet pour les demi- finales de la Coupe nationale, grâce à sa victoire sur Bouaké FC, sur le score de 2 buts 0, cet après –midi, au stade Robert Champroux de Marcory.
Le match commence à 15h30 avec l’ASEC Mimosas disposée dans le même système de jeu (4-1-4 -1) et pratiquement  avec le même 11 de départ  que lors du match inaugural de la Superdivision#. Seul, Sekyere Mark, le milieu de terrain Ghanéen, est absent. C’est l’autre milieu de terrain Camerounais M’Vondo Michel qui est donc titularisé.

Bouaké FC par contre est installé dans un système 4 – 5 -1, très regroupé en arrière.
Le début de match est très timide et sans actions d’éclat.
La première véritable occasion de but de l’ASEC Mimosas intervient à la 7e mn sur une  action de son capitaine Okou Zahui, dont le centre en retrait ne trouve preneur que, Sylla Mamadou le gardien de but de Bouaké FC.
Une première mi-temps à sens unique, avec une domination stérile de l’ASEC Mimosas.
A la 29e mn le même Okou Zahui à l’occasion d’ouvrir le score. Mais il manque de lucidité pour transformer en but, l’offrande du portier de Bouaké, sur un coup franc bien exécuté par Séri Jean Michaël.

A la 36e mn Zagbayou s’essaye à son tour. Sur une belle frappe des 20m, il oblige le dernier rempart de Bouaké FC à une envolée spectaculaire pour mettre le ballon en corner.
L’ASEC insiste jusqu’à la dernière minute de la première période de jeu et voit ses efforts récompensés. Séri Michaël place une balle sur la tête de Diabaté Samba qui ouvre le score (0 – 1 ; 45e mn).
C’est sur ce but que l’arbitre met fin à cette première mi-temps bien tranquille du gardien de but de l’ASEC Mimosas, Sylvain Komenan et sa défense.

La seconde période commence avec cette fois une équipe de Bouaké plus conquérante et désireuse de refaire son retard. Elle mène presque le jeu en ce début de seconde période. A la 61e mn, sur une action bien déroulée sur le côté gauche de l’ASEC Mimosas, Barro Abasse manque de mettre la parité au score. Son tir croisé trouve le petit filet du poteau de Sylvain Komenan.
La réaction Mimos est immédiate. A la 66e mn, Bougouhi Jean Jacques enclenche une action et se retrouve face au portier de Bouaké FC, mais  sa tentative  pour loger le ballon dans les filets est enrayée par le gardien Sylla Mamadou.

Bouaké joue de mieux en mieux et parvient à mettre la défense Mimos en difficulté.
L’ASEC reprend du poil de la bête dans les 15 dernières minutes et manque de doubler la marque sur une action d’Adom Arsène. L’ASEC gère son score jusqu’à la 88e, le temps pour Okou Zahui de tuer les espoirs de l’équipe de Bouaké FC. D’une position excentrée, il inscrit un splendide but à droite de la cage de Bouaké FC (0 – 2 ; 88e mn).
Cette fin de partie est plus animée avec de nombreuses occasions.  Mais le score en reste là, jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Kambou Tangba.
L’ASEC se qualifie pour les 1/2 finales et sera face au Stella Club, qui a également battu la JCAT sur le score de 3 buts à 0. Mais avant cet autre rendez-vous l’ASEC Mimosas recevra la JCAT ce samedi 14 juillet, à partir de 16h00, au stade Robert Champroux, pour le compte de la 2e journée de la Superdivision.

H. Koné


Réactions après match:

Sébastien Desabre (Entraîneur de l’ASEC Mimosas) :


Sébastien Desabre (Entraîneur de l’ASEC Mimosas)


Okou Zahui Stéphane (Capitaine de l’ASEC Mimosas) :


Okou Zahui Stéphane (Capitaine de l’ASEC Mimosas)


Lago Bailly (Entraîneur de Bouaké FC) :


Lago Bailly (Entraîneur de Bouaké FC)


LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

14 − six =