L’ASEC domine mais Bassam résiste

Pour ce match d’ouverture de la 1ère journée de la Superdivision 2012, l’ASEC Mimosas et l’USC Bassam ont procédé au partage des points, suite à ce match match nul (1 – 1), ce samedi 7 juillet, au stade Robert Champroux de Marcory.
Le coup d’envoi symbolique a été donné par deux légendes des deux équipes opposées, Bawa Paul (ASEC Mimosas) et Traoré Maxime (USC Bassam)#.
L’ASEC Mimosas vêtu d’un superbe maillot  et disposé dans un système tactique de 4 -1- 4- 1 se lance vers le but Bassamois.

Dès la 4e mn, Séri Jean Michaël, bien servi par Diabaté Samba dans l’axe, déclenche une frappe qui heurte la barre transversale du poteau de  l’USC Bassam.
La pression  Mimos est constante et multiple. Bassam est sur la défensive, avec le seul Akrofi Edem en pointe de l’attaque, dans un système tactique 4 -5- 1.
Après le quart d’heure de jeu et malgré cette forte présence devant les buts Bassamois, le score reste vierge. L’USC Bassam réussit maintenant à aligner trois passes.
Komenan Sylvain, le portier Mimos touche son premier ballon suite à un corner Bassamois à la 23e mn.

L’ASEC Mimosas fait le jeu dans un match très plaisant devant un bon public du Stade Robert Champroux où ne manque que des buts.
Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score blanc (0 -0).
A la reprise, Samaké  Sekou cède sa place à Gbangbo Koffi Jean du côté de l’USC Bassam.
Bassam est maintenant disposé en 4 – 4 – 2 avec  Anobilé Louis en appui d’Akrofi Edem.

Le coaching s’avère gagnant puisque 5 mn après, le nouvel entrant, Gbangbo Koffi Jean se retrouve dans le dos de la défense Mimos, suite  à une passe de son coéquipier Akrofi Edem. Il ne se pose pas de question et ouvre le score pour l’USC Bassam (1 – 0 ; 50e mn).
La réaction Mimos ne se fait pas attendre. L’ASEC  se jette résolument à l’attaque.
A la 55e mn, Okou Zahui, sur le coté, sert dans l’axe de but, Zagbayou Hugues dont le shoot est sorti en corner par Coulibaly Hamed, le portier de l’USC Bassam.
Sur le corner exécuté par Séri Jean Michaël, le défenseur Salomon Junior esseulé dans la surface de réparation manque son Coup de tête.
L’ASEC insiste et obtient enfin l’égalisation à la 61e mn par Bougouhi Jean Jacques, sur une passe millimétré de Séri Jean Michaël. Bougouhi Jean croise une frappe qui laisse le gardien Bassamois sans réaction (1 – 1 ; 61e mn).

L’ASEC pousse et manque de doubler la mise, à la 77e mn par Zagbayou Hugues, puis à la 90e par Diabaté Samba.
Malgré les 3 mn additionnelles, l’ASEC ne réussit pas à corser la marque pour prendre les 3 points de la victoire.
L’ASEC ne gagne pas mais elle a montré de très bonnes dispositions pour la suite de cette Superdivision.
Pour l’instant, elle affrontera pour son prochain match Bouaké FC, le mercredi 11 juillet, à partir de 15h30, au Stade Robert Champroux, pour le compte des quarts de finale de la Coupe nationale.

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 − 5 =