L’ASEC finit la phase de poules en beauté

L’ASEC Mimosas a bouclé ses matches de la phase de poules par une belle victoire, en s’imposant face à l’AFAD, sur le score de 1 but à zéro, dans le choc de la 13e journée de la Ligue 1.
Ce choc a répondu à toutes les attentes,  malgré le manque d’enjeu véritable.

Le coup d’envoi est donné par l’AFAD, mais c’est l’ASEC Mimosas qui se  signale la première#, avec un but à la 1ère minute de jeu, sur sa première occasion. L’auteur, Koné Ladji Tiézan, résiste à la charge de deux défenseurs pour ensuite fusiller le gardien de but de l’AFAD (1 – 0 ; 1ère mn).
L’ASEC Mimosas a déjà ouvert le score et se replace dans une disposition de 4 – 5 -1, avec Koné Ladji Tiézan  en position d’avant-centre.
L’AFAD adopte la même disposition avec son buteur Zakri Kahiré à la pointe de son attaque.
Les écoliers de Djekanou essayent de refaire leur retard mais les Académiciens de Sol Béni  restent dans la dynamique victorieuse acquise depuis le déclic de la 11e journée face à l’AS Denguélé.

On assiste à un beau match avec de beaux gestes techniques de part et d’autre, comme on s’y attendait.
Les spectateurs du stade Champroux s’en donnent à cœur joie.
A la 20e mn, le défenseur central Béninois, Salomon Junior sort à la suite d’une blessure  et est remplacé à la 22e mn par Okou Zahui Stéphane. Cela ne change en rien la physionomie du match.
Les deux équipes ont le souci de la construction du jeu pour se procurer des occasions.
Iddi Abdul Ganiyu fait voir de toutes les couleurs à la défense de l’AFAD. Il faut souvent user de la violence pour l’arrêter.
La domination est légèrement en faveur des Jaune et Noir mais le réalisme fait encore défaut.
A la 40e mn, sur l’une de ses offensives, l’attaquant de l’AFAD Zakri Kahiré  simule une faute dans la surface de réparation de l’ASEC Mimosas. Il est vite rappeler à l’ordre par l’arbitre Coulibaly  Abou qui lui inflige un carton jaune. Dans la foulé le capitaine Allegne Bobley est expulsé pour vive contestation.
L’AFAD est maintenant à 10 contre 11, commence à perdre son sang-froid et tombe presque dans la violence. Heureusement les choses rentrent dans l’ordre et les deux équipes rejoignent les vestiaires après le temps réglementaire prévu pour la 1ère période de jeu.

Le début de seconde période est entièrement dominé par l’ASEC Mimosas qui se trouve constamment dans le camp de l’AFAD.
A la 49e mn Koné Ladji Tiézan à la réception d’un centre de Traoré Moussa n’arrive pas à maitriser le ballon pour doubler la mise.
L’occasion la plus franche se situe à la 66e mn, lorsque Seri Jean Michaël réalise une percée dans la défense de l’AFAD et sert Koné Ladji Tiezan dans la surface de réparation adverse. Ce dernier préfère mettre le ballon en retrait alors que le poteau lui était grand ouvert.
A la 69e mn, Zebré Yann Wilfred reçoit un deuxième carton jaune suite à une faute discutable sur Mansou Kouakou. Il est naturellement expulsé du terrain.
Pour palier ce déficit en  défense, Sébastien fait entrer le jeune Ouattara Aboubacar au détriment de Koné Ladji Tiezan et sort ensuite Seri Jean Michaël pour Bougouhi Jean jacques.

Malgré des occasions de part et d’autre, le score reste bloqué à 1 but à zéro à l’avantage de l’ASEC Mimosas qui rejoint l’AFAD au point mais demeure à la 2e place du classement de la poule B, à la différence du goal average.

Le jeu des Mimos est nettement supérieur à ce qu’on aurait pu voir pendant les matches précédents. Ce constat est très encourageant pour la suite de la saison. Maintenant, il faut se préparer pour la Coupe Nationale et les 10 matches de la super division à l’issue de laquelle le champion de Côte d’Ivoire sera connu.

H. Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

9 − un =