L’ASEC met les pendules à l’heure

L’ASEC Mimosas n’a pas raté l’occasion de se hisser à la 2e position dans le classement de la poule B, ce dimanche 27 mai, au stade Robert Champroux de Marcory, dans le match comptant pour la 12e journée de la Ligue 1. Les Mimos s’imposent sur le score de 1 but à zéro devant une équipe de la JCAT prête à rééditer le coup de la 5e journée.

L’ASEC Mimosas se présente dans la même disposition (4 – 5 – 1) que le jeudi dernier#, face à l’AS Denguélé, avec Samba Diabaté, en pointe de l’attaque. La JCAT quant à elle, oppose un schéma tactique en 4 – 4 – 2, avec Boly Armand et Kohouo Bommanin en attaque.
Les premières alertes sont à l’actif de l’ASEC Mimosas qui se crée successivement deux occasions de but à partir de la 10e mn de jeu.  Mais, le centre –tir d’Ablakor Yao heurte la barre transversale et le coup tête de Zagbayou Hugues manque le cadre du poteau.

Les Mimos tiennent bien  le ballon mais se heurtent à une défense bien regroupée des Abidjanais.
Traoré Moussa tente la solution à distance. Son shoot cadré des 20m à la 24e mn trouve les bras du portier Sadia Dely Roland.
Sylvain Komenan, le gardien Mimos est mis en contribution seulement à la 38e mn.
La domination Mimos est réelle mais stérile pendant cette première partie du jeu.

En  seconde partie, c’est encore l’ASEC qui prend les devants. A la 50e mn, sur un coup franc superbement exécuté par Séri Jean Michael, Samba croit avoir ouvert le score suite à son coup de tête, mais le but est refusé par l’arbitre pour une position irrégulière.
L’ASEC pousse et monopolise presque le ballon. Malheureusement le manque de lucidité de ses joueurs devant le but ne fait pas évoluer le score.

A la 73e mn, Seri Jean Michaël est remplacé par Dieng Adama.  Ce dernier est victime à la 84e mn d’une faute, à l’entrée de la surface de réparation de la JCAT. Le coup franc exécuté par Ablakor Yao est manié de la main par un défenseur de la JCAT. Le penalty sifflé est transformé par le même Ablakor  Yao Yves qui prend le gardien Sadia Dely Roland à contre-pied (1 – 0, 85e mn).

Les Mimos gardent ce résultat jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Koffi Arthur.
L’ASEC Mimosas tient ainsi sa revanche et coiffe son adversaire du jour à la 2e place de la poule B.
Les Mimos auront l’occasion de prendre le large sur leurs adversaires le jeudi 31 mai prochain, lors du match en retard de la 10e journée, au stade Municipal de Yamoussoukro, face à Ouragahio, la lanterne rouge de la poule.

H. Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un + vingt =