L’ASEC cale encore

Les matches retour de la phase de poules de la Ligue 1, commence mal pour l’ASEC Mimosas.  Après la défaite de la 8e journée devant les Militaires de la SOA, les Mimos ont encore marqué le pas, face aux Banlieusards, ce dimanche 6 mai, dans le match comptant pour la 9e journée de la Ligue 1. L’ASEC Mimosas a été tenue en échec par l’ES  Bingerville (0 – 0).

La première véritable action du match intervient# à la 10e mn. Seri Jean distille une passe dans le dos de la défense de Bingerville et trouve Okou Zahui dont le centre est mal repris pas Alex Aguié, la recrue du mercato.
2 mn plus tard, la reprise de Dieng Adama, à l’entrée de la surface de réparation ne trouve par le cadre des buts gardés par l’expérimenté gardien, Zogbo Aristide de l’ES Bingerville.
L’ASEC Mimosas monopolise le ballon et compte déjà 4 corners contre 0 pour son adversaire après seulement 18mn de jeu.
Les insulaires se contentent de défendre et  procèdent par de rares actions offensives.
Yao Krizo le seul avant-centre, dans un système de 4 – 5 – 1 est muselé par la paire défensive, Sankara et Salomon.
Mais à la 25e mn, les Mimos se font peur sur une balle perdue par le capitaine Okou Zahui. Heureusement la reprise de Diomandé Yaya, passe au dessus des buts de Komenan Sylvain.

A la 33e mn, le N°15 de l’ES Bingerville, Djoba Atcho Hermann est expulsé suite à une agression physique sur Okou Zahui et laisse ainsi ses coéquipiers à 10 contre 11.
L’ES Bingerville est presque sans attaquant puisque l’équipe défend maintenant à 10.
L’ASEC Mimosas mène le débat mais la finition reste toujours à désirer.

En seconde période, Sébastien DESABRE garde le schéma tactique  de la première mi-temps (4 – 4 – 2), avec cette fois, Diabaté Samba, aux côtés de Koné Tiézan, en lieu et place d’Alex Aguié.
Ce sont les insulaires qui se montrent les plus dangereux avec une frappe des 20m  de Yao Krizo, heureusement détourné en corner par le gardien de but Komenan Sylvain, à la 48e mn.
Les Mimos continuent de pousser mais se heurtent à une bonne organisation défensive des Banlieusards.
A la 70e mn, un véritable joueur de couloir, Adom Arsène remplace Zagbayou Hugues pour plus de percussion sur les Côtés. A 75e mn, sur un centre du nouvel entrant, la tête de Diabaté Samba trouve le montant droit du gardien de l’ES Bingerville.
L’ES Bingerville n’en démord pas. Elle se défend corps et âme pour obtenir le point du match nul.

L’ASEC Mimosas ne réussit pas à déverrouillé le cadenas défensif mis en place par l’ES Bingerville.
Les Mimos se contentent donc du point du match et espèrent renouer avec la victoire le samedi 12 mai prochain au Maroc, lors du match retour des 8e de finale de la Coupe de la Confédération, contre COD Meknès.

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatorze − cinq =