Le COD M tient l’ASEC en échec (1-1)

Le COD Meknès a tenu l’ASEC Mimosas en échec (1 – 1), ce samedi 28 avril, au stade Félix Houphouët-Boigny, dans ce premier round des huitièmes de finale de la Coupe de la Confédération.

Très présents en début de match, Les Marocains empêchent les Mimos de prendre la direction des opérations#. Ce sont eux qui prennent les premières initiatives vers les buts gardés par Koné Tiassé.

La première grosse menace de l’ASEC n’intervient qu’à la demi-heure de jeu, avec Samba Diabaté dont le shoot fuit le cadre du but du gardien Marocain.
L’ASEC revient dans le match et prend le jeu en son compte. Les Mimos sont de manière constante devant le but du COD Meknès.
Les Marocains semblent subir les effets de la débauche d’énergie de l’entame du match.
A la 39e mn, sur un centre venu du capitaine Okou Zahui, Samba Diabaté fait un contrôle de la poitrine dans la surface de réparation marocaine mais est trop juste pour reprendre du pied.

Le salut de l’ASEC intervient à la 41e sur un shoot des 20 mètres, d’ Okou Zahui qui surprend partenaires et adversaires, pour donner l’avantage aux Mimos (1 – 0 ; 41e mn).
L’ASEC accule la défense meknassi en cette fin de première mi-temps, mais ne parvient pas à obtenir la deuxième réalisation.
Les Marocains commencent la deuxième période comme la première.
A peine, le coup d’envoi donné, ils manquent d’obtenir l’égalisation, sur un coup franc qui heurte la barre transversale  des buts de l’ASEC Mimosas.
Diabaté Samba donne la réplique pour l’ASEC Mimosas, sur une action solitaire, partie du rond point central jusqu’à la surface de réparation meknassia.
L’ASEC se fait peur à la 58e sur une perte de balle de Ouattara Aboubacar qui permet à Dine Abdelmajid d’envoyer une frappe bloquée par Koné Tiassé.

L’ASEC Mimosas paie finalement ses nombreuses hésitations en défense, à la 61e, suite à une passe en retrait de Ouattara Aboubacar pour son gardien de but. Ce dernier rate son dégagement et permet à N’Diaye Papa de ramener les deux équipes à égalité (1 – 1 ; 61e mn).
Les Marocains sont maintenant en position de force. Ils procèdent par des contre-attaques, contrairement aux Mimos  qui se jettent à l’offensif.
Dans ce jeu, les joueurs de l’ASEC ont le pied carré devant, à l’image de Zagbayou Hugues, à la 78e mn et de Iddi Abdul Ganiyu à la 82e mn.
Les Marocains en profitent et manquent de prendre l’avantage à la 85e sur une action du N°27, Essamlali Abdelali, heureusement en position irrégulière.
L’ASEC Mimosas pousse,  mais la défense meknassis ne rompt pas jusqu’à la fin du temps réglementaire  de ce match aller des 8ème de finale de la Coupe de la Confédération.

En tête du championnat ivoirien, les Mimos reprennent les phases retour de la poule B dès ce mercredi, face à la SOA et enchaineront le dimanche prochain, face à l’ES Bingerville, avant de prendre la route du Maroc, pour Meknès.
Les Mimos ont encore deux semaines pour parfaire une stratégie adéquate afin d’obtenir  une victoire au Maroc lors du match retour. 

H. Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × trois =