Bilan partiel de l’ASEC Mimosas

Au terme des matches aller de la Ligue 1, l’ASEC Mimosas Magazine dresse le bilan de son équipe dans la poule B. Les performances individuelles, les sanctions, voici ce qu’il faut retenir du parcours d’OKOU Zahui Désiré Stéphane et ses coéquipiers.
3 victoires, 2 nuls, 1 défaite, 6 buts marqués contre 3 encaissés, tel est le bilan de l’ASEC Mimosas dans la poule B.#
Le club Mimosas ne s’est en effet pas imposé véritablement comme le favori de cette poule, partageant le même nombre de points (11) que la modeste formation d’Odienné (1er) grâce à son goal différentiel (+4). La seconde place que l’ASEC Mimosas occupe est loin des espérances. Le mano à mano que les Mimosas livrent avec ses concurrents promet une magnifique bataille lors des six dernières journées. Les joueurs de Sébastien DESABRE devront faire mieux lors de cette manche retour, même si l’objectif demeure, la Super Division. N’est pas leader qui veut, mais qui peut. L’ASEC Mimosas doit le savoir mieux que quiconque. Elle doit enchaîner les victoires et montrer ses ambitions à l’occasion de la dernière ligne droite.

La performance :

SERI JEAN, déterminant

Une fois n’est pas coutume, dans ce bilan partiel, on relèvera les performances individuelles de SERI Jean Michaël. Décrié la saison dernière pour son inconstance, il a pris une belle revanche sur lui-même en ce début de saison. Bon dribleur et adroit, le joueur de 21 ans demeure à l’heure actuelle, un élément clé de l’ASEC Mimosas. Depuis le début de la saison, il est simplement énorme. Efficace à son goût (3 buts en Coupe de la Confédération, 1 but en finale de la Coupe FHB et 1 but en Ligue 1), SERI Jean Michaël est le prototype de joueur capable de tirer le groupe vers le haut. Aujourd’hui, il est devenu un joueur intournable dans l’effectif Jaune et noir.

Les cartons : Aucun rouge

L’équipe de l’ASEC Mimosas est réputée pour son fair-play. Cette saison, elle le démontre davantage. Après six journées, aucun joueur n’a fait preuve d’incivisme ou d’actes répréhensibles d’anti-jeu, sanctionné par une expulsion. DIABATE Samba pour avoir écopé de deux avertissements (1ère journée – 50’ et 3ème journée – 84’) est le seul joueur qui a été suspendu pour un match. ADOM Arsène (1ère journée-47’), MVONDO Michel (2ème journée – 39’), SANKARA Robert (2ème journée – 69’), TRAORE Moussa (4ème journée – 83’), KONE Youba (5ème journée – 72’), OKOU Zahui (6ème journée-21’), ont reçu chacun un avertissement. Au total, l’ASEC Mimosas enregistre 8 cartons jaunes.

Les buteurs :

IDDI Abdul-Ganiyu,
le premier buteur
L’histoire retiendra que le premier buteur de la saison 2012 de l’ASEC Mimosas, en Ligue 1, s’appelle IDDI Abdul-Ganiyu. Dans un grand jour, au stade municipal de Yamoussoukro, il a ouvert à la 19 mn, son compteur, face à la SOA. C’était le samedi 3 mars, lors de la première journée. OKOU Zahui, en bon capitaine avait imité le ghanéen en signant le second but (45’). La journée suivante, SERI Jean Michaël offre la victoire à son équipe face à l’Entente Sportive de Bingerville (1-0). Après une journée muette (3ème journée ; 0-0 devant l’AS Denguélé), les Mimos se réveillent, le mercredi 28 mars, face à l’ASCO (3-1), BOUGOUHI Jean-Jacques (65’), IDDI Abdul-Ganiyu (70’) et BOUA Koffi Davy (75’), sont les principaux bourreaux de la formation de Ouragahio.

D.Clément et K.Oumar (photo)

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × quatre =