L’ASEC Passe l’ EFO

L’ASEC Mimosas s’est aisément qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Confédération en disposant (2-0) de l’EFO, cet après-midi, au stade FHB, après avoir contraint le représentant burkinabé au match nul (2-2), lors de la manche aller.

L’EFO était venue dans le but de surprendre l’ASEC Mimosas# dans le premier quart d’heure. « On savait que tout pouvait arriver dans les 15 ou 20 premières minutes. On a tout donné pour marquer un but d’entrée. Ça n’a pas marché et au fil du match, mes joueurs sont devenus méconnaissables. On est tombé devant une grande équipe de l’ASEC Mimosas », a confié l’entraîneur de l’EFO, Séraphin DARGANI.

Les Burkinabé ont effectivement perdu la partie pour ne pas avoir tenu compte du climat et pour ne pas avoir su gérer leurs forces. « Le climat chaud et lourd a été un gros handicap pour nous », a aussi reconnu DARGANI. Et face à une formation de l’ASEC Mimosas, rompue aux compétitions africaines et qui avait su déjouer les pièges du climat chaud et sec de Ouagadougou, il y a deux semaines, cela ne pardonne pas.

Les Mimos, après avoir sonné la charge à la première minute, ont ensuite attendu patiemment que leurs adversaires s’épuisent pour prendre le jeu à leur compte. Ce qu’ils firent très bien d’ailleurs. Et cette fois, avec un réalisme froid. Ainsi, dès la 35e mn, sur une offensive, l’attaquant mimos, DIABATE Samba, sert dans l’axe SERI Jean Michael qui, après un numéro étourdissant, décoche un tir soudain et tendu des 25 mètres qui trompe le portier burkinabé SERE Amadou.

Sentant leurs adversaires affaiblis, les Ivoiriens ne relâchent pas la pression. Et sur une autre contre-attaque, DIABATE Samba dispute la balle avec le portier SERE Amadou. La balle renvoyée par ce dernier échoit à SERI Jean Michael, qui, des 35 mètres, effectue un lob astucieux et envoie la balle sous la barre transversale (43è mn). A 2-0 avant la pause, le match est complètement plié et joliment emballé pour être offert en cadeau de Pâques aux Actionnaires.

En seconde période, les Mimos se contentent de gérer leur avance. Les Stellistes burkinabè essaieront pourtant, dans un sursaut d’orgueil durant les dix premières minutes de réduire la marque et tenter de relancer le match. Ils ne parviendront pas et finalement, la partie s’achèvera sur le score de 2 buts à 0.

L’ASEC Mimosas passe donc aisément l’obstacle de l’Etoile Filante de Ouagadougou et accède aux huitièmes de finale de la Coupe de la Confédération.

Voir les photos du match ASEC-EFO

KONE Ismaël.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un + quinze =