« Je veux encore un meilleur football »

L’ASEC Mimosas a remporté le match en retard de la 4e journée qui l’opposait à l’ASC Ouragahio.
Cette victoire s’est concrétisée dans la seconde partie du jeu où les Mimos ont inscrit 3 buts contre 1 pour les hommes de la région du fromager.
Sébastien DESABRE, Okou Zahui, Kouamé Célestin et Beto Ives Francis, les acteurs principaux de ce match sont tous unanimes sur le résultat final en faveur de l’ASEC Mimosas.#

Sébastien DESABRE (Entraîneur Principal de l’ASEC Mimosas)

« Le plus satisfaisant est que nous nous améliorons, rencontre après rencontre.
Je me réjouis aussi que nous soyons parvenus à varier notre système de jeu pendant le match. Ce qui a considérablement perturbé l’équipe adverse.
Nous avons utilisé 6 nouveaux joueurs par rapport à l’effectif de l’année dernière.
Il y a encore des choses à travailler dans le jeu. Je veux encore un meilleur football.
Si nous jouons bien, nous gagnerons les matches.
Le score est logique. Nous n’avons presque pas été mis en danger pendant ce match ».

Okou Zahui Stéphane (Capitaine de l’ASEC Mimosas)

« Je ne peut qu’être heureux parce que nous avons remporté le match. Nous empochons les 3 points de la victoire, ce qui nous place encore à la tête de notre poule ».

Kouamé Célestin (Entraîneur de l’ASC Ouragahio) :

« L’ASEC Mimosas mérite bien le gain du match parce qu’elle a été beaucoup plus présente que nous.
L’ASEC, on le sait est une grande équipe. Nous sommes venus tenter quelque chose et nous avons résisté pendant toute la première mi-temps.
En seconde période nous avons pris deux buts, coup sur coup, avant de réduire le score.
J’ai trouvé le pénalty qui offrait le troisième but à l’ASEC, très sévère.
Nous sommes tombés face à une grande équipe. La logique a été respectée. Nous ne sommes nullement découragés.
Nous allons encore nous armer pour la suite de la compétition ».

Beto Ives Francis (Capitaine de l’ASC Ouragahio)

« Nous sommes tombés sur une grande équipe de l’ASEC Mimosas. Mais lorsqu’on va à une bataille, on ne doit pas avoir un mental de défaitiste. Nous avons tenté, mais ça n’a pas marché pour nous. Nous ne sommes pas pour autant déçus. Nous allons nous mettre au travail pour mieux négocier les rencontres futurs ».

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × quatre =