Perpétuer la domination Mimosas

Après le tour préliminaire, place aux matches aller des 16e de finale des Coupes Africaines.
L’ASEC Mimosas est en déplacement ce samedi 24 mars, à partir de 16h00, sur la pelouse du 4 août de Ouagadougou, pour affronter l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO), dans le cadre des 1/16e de finale de l’Orange-CAF Coupe de la Confédération. #

L’ASEC Mimosas était exempt du tour préliminaire, lorsque les Burkinabés de l’EFO, en dépit de l’arrêt du championnat local depuis juillet 2011, se débarrassaient des Béninois de l’AS Dragons de l’Ouémé, en aller et retour, sur les scores de 1 but à 0 au Bénin et de 2 buts à 0 au Burkina Faso.

Mimos et Stellistes se connaissent bien pour s’être affronté en trois doubles confrontations.
D’abord en 1990, en quarts de finale de la Coupe UFOA. Les Jaune et noir ont triomphé des Bleu et blanc à Abidjan sur le score sans appel de 4 buts à 0, avant de se déplacer à Ouagadougou pour confirmation (0 – 1).
Ensuite en 1992, au premier tour de la Coupe d’Afrique des clubs champions (devenue Ligue des champions), les Mimos sont allés arracher une victoire, sur le score de 2 buts à 1, à Ouagadougou avant d’obtenir la qualification définitive pour le second tour à Abidjan, sur le score de 2 buts à 0.
Enfin, en 2009, en seizième de finale de la Ligue des champions, Ivoiriens et Burkinabés se sont séparés par la double victoire ivoirienne (2 – 0, à Abidjan puis 0 – 1, à Ouagadougou).

Comme on peut le constater, l’ASEC n’a jamais échoué devant l’EFO.
En 6 matches joués, les protégés de Me Roger OUEGNIN s’en sortent avec 6 victoires et 12 buts inscrits contre 1 seul encaissé. Soit en moyenne une victoire sur le score de 2 buts à 0 par match.

La bande à DESABRE veut suivre cette logique qui met le club ivoirien au dessus de son homologue Burkinabé.
Raison pour laquelle, le coach nous confiait, malgré le résultat enregistré par son équipe, lors de la 3e journée de Ligue 1, contre l’AS Denguélé, ceci : « …nous irons pour nous imposer et essayer de nous qualifier sur ce premier match ».

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

six + 9 =