« Il faut absolument l’emporter »

A quelques heures de la finale de la 32e édition de la Coupe Félix Houphouët-Boigny, entre l’ASEC Mimosas et l’Africa Sports, au Stade Robert Champroux de Marcory, nous avons rencontré Sébastien DESABRE, l’Entraîneur Principal de l’ASEC Mimosas. Il nous dit son état d’esprit et celui de son équipe avant ce derby.

#

Quels sont vos objectifs dans cette finale, ce dimanche ?

« Les objectifs sont simples. On joue d’abord une finale de Coupe pour la gagner. On a perdu l’année dernière, aux tirs au but, alors que nous avons dominé le match pendant le temps réglementaire. Cette année, il faut absolument l’emporter.
Le deuxième objectif est de continuer le travail physique en situation de jeu. Mais le principal est de remporter notre premier match officiel ».

Avez-vous une pression particulière avant ce match ?

« Quand on est entraîneur de l’ASEC Mimosas, on a la pression sur tous les matches.
Je n’ai, par contre, pas de pressions particulière pour ce match. Je suis tout simplement curieux et impatient de voir mon équipe dans une compétition officielle qui plus est, une finale de Coupe, face au champion sortant ».

Quel est l’état d’esprit actuel de votre équipe ?

« Nous venons de disputer un match amical face au Stella club, le samedi dernier.
Nouas avons fait de bonnes choses au niveau de la production de jeu, de la combativité, de l’intensité de jeu et surtout dans l’état d’esprit du groupe.
Autant il y a des matches nuls un peu décevants, autant il y a en de satisfaisants.
Ce dernier match, face à un adversaire coriace comme le Stella a été satisfaisant pour nous».

Peut-on dire que l’Africa Sports part avantageux, avec déjà le match officiel aller du tour préliminaire de la Ligue des champions dans les jambes, alors que l’ASEC sera a son premier match officiel ?

« Je n’ai pas pour habitude de me prononcer sur le jeu de l’équipe adverse. Je ne regarde que la mienne pour voir comment elle fonctionne.
Si l’Africa a joué un match de Ligue des champions, c’est tant mieux pour eux ».

Interview réalisée par
H. Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

douze − neuf =