«Mieux contrôler et organiser la gestion…»

Jean-Jacques SERI est responsable administratif, comptable et financier à l’ASEC Mimosas. A ce titre, nous l’avons approché afin qu’il nous éclair sur la nouvelle politique prônée par le PCA, Me Roger OUEGNIN sur les finances du club. Sans ambages, Jean-Jacques SERI répond à nos questions.

#

Bonjour Jean Jacques dans sa nouvelle vision, la Direction Générale de l’ASEC décentralise sa comptabilité. Pourquoi cette décentralisation ?

Je dirai simplement que cette décentralisation répond nettement à la vision du PCA, Me Roger OUEGNIN qui veut que son club soit une institution très forte. « ASEC Mimosas : une institution très forte » à l’image des nations unies (ONU) pourquoi pas ?
Cette volonté, le PCA l’a exprimée lors de l’Assemblée générale du dimanche 10 juillet 2011 à la Bourse du Travail.

Vue l’orientation donnée par le PCA, il est important que chaque responsable de service puisse traduire cette vision dans les missions qui lui sont assignés.
C’est pour cette raison qu’après l’accord du Directeur Général, Benoit YOU et celui du Conseiller du PCA, COULIBALY Modibo, nous avons décidé d’installer la comptabilité au niveau de chaque entité juridique du club. Cela va permettre de mieux les contrôler et surtout de les accompagner dans leur politique d’organisation et de gestion comptable. Cette politique doit répondre aux normes demandées par les institutions financières et bien d’autres partenaires qui décident de travailler avec nous.

Je tiens à vous rappeler que ces comptabilités étaient déjà tenues par notre service. Mais pour l’année 2012 notre mission auprès des différentes entités, SCI Sol Béni, La SARL ASEC Communication, l’Académie MimoSifcom, sera le contrôle et le suivi.

Comment allez-vous vous y prendre pour rendre efficace une telle politique ?

Nous avons mis en place un logiciel comptable. Cet outil de gestion va nous permettre d’avoir des informations hebdomadaires et mensuelles. Et toujours pour améliorer l’efficacité, nous sommes en contact permanent avec nos interlocuteurs.

Qu’est-ce qui a motivé le choix des personnes cooptées dans les différents services de l’ASEC pour vous aidez dans l’accomplissement de cette tâche ?

Après analyse de leur dossier et un entretien individuel, les personnes retenues ont d’abord une notion en comptabilité et un niveau d’études raisonnable pour mieux comprendre toutes les écritures comptables.

On vous voit faire des allers et venues à Sol Béni pour former vos collaborateurs. Aujourd’hui les sentez-vous capables d’assurer pleinement leur mission ?

C’est vrai que la formation n’est pas achevée mais pour répondre à votre question, je dirai qu’ils sont capables d’assurer pleinement leur mission.

Que gagne l’ASEC Mimosas dans ce type de fonctionnement de sa comptabilité ?

L’ASEC Mimosas devient plus efficace dans le suivi et le contrôle de ses entités.
Et à terme, chaque entité deviendra autonome dans son fonctionnement.
Ainsi, pour revenir sur ce que j’avais dis plus haut, en suivant cette voie, nous nous acheminons certainement vers la constitution d’une institution très forte !

Pour terminer mes propos, je tiens à saluer l’équipe de la communication pour l’opportunité qu’elle me donne d’expliquer aux Actionnaires la nouvelle politique de décentralisation de la Comptabilité à l’ASEC Mimosas. Mon service et moi, vous adressons nos vœux de santé, de prospérité et d’encouragement pour tout ce que vous entreprenez pour le club. Si aujourd’hui l’ASEC est connue sur le plan national et international, c’est aussi grâce à vos efforts. Je tiens encore à vous remercier.

Interview réalisée par
D. Clément

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × quatre =