SAKANOGO Amadou « Barracuda »

Pendant la trêve, ASEC.CI vous fait redécouvrir une figure emblématique du football qui a marqué l’histoire de l’ASEC Mimosas.

SAKANOGO Amadou a connu trois clubs ivoiriens dont l’ASEC Mimosas où ce puissant milieu de terrain s’est révélé au public ivoirien comme l’un des meilleurs joueurs de son temps.
Véritable force de la nature, SAKANOGO Amadou (1,88 pour 87 kg) fut un footballeur international ivoirien, né le 26 juin 1966, à M’Bahiakro, dans la région du N’Zi-Comoé, dans le centre de la Côte d’Ivoire. Il a évolué respectivement à l’ASC Bouaké, à l’ASEC Mimosas, au Sabé Sport de Bouna avant d’aller tenter une aventure professionnelle en Europe.

#

Mais c’est à l’ASEC Mimosas que son étoile va briller. Il signe dans ce club le 28 décembre 1988 après avoir porté le maillot orange-noir de l’Association Sportive des Clubs de Bouaké pendant plusieurs saisons. A cette époque, l’ASEC Mimosas recherchait ses marques et surtout des joueurs talentueux et au physique de l’emploi. «SAKA » ou « Barracuda » comme les Actionnaires l’ont surnommé en raison de sa forme impressionnante, répondait au profil. Mais mieux, joueur intelligent et doué, il a eu le mérite de vite s’intégrer dans le groupe pour devenir l’un de ses éléments clés. Pourtant, avec d’autres bons coéquipiers tels que KASSY Kouadio Lucien, ZARE Mamadou, AKA Kouamé, BAMBA Abdoul-Karim, KIEHOUE BI KOUE Athanase, SANGARE Salif, Dan Forster KODJO et bien d’autres, l’ASEC Mimosas reste à l’ombre de son éternel rivale et ne gagne rien. L’inorganisation du club et l’instabilité de ses comités directeurs etaient à l’origine de ses échecs.

En 1990, avec l’avènement de Me Roger OUEGNIN à la tête du club, SAKA brille avec l’ASEC et réussit une saison exceptionnelle : championnat, Coupe nationale, Coupe UFOA et Coupe FHB. En finale de la Coupe nationale, un match très disputé contre le Sporting Club de Gagnoa, les Mimosas l’emportent 2-0 et c’est SAKANOGO qui marque le second but de la délivrance. C’est à l’ASEC Mimosas que SAKA enrichit son palmarès avec 3 titres de champion (1990, 1991 et 1995), 2 Coupes nationales (1990 et 1995), 1 Coupe de l’UFOA (1990), 1 Coupe de la FIF (1995) et 1 finale de la Coupe d’Afrique des clubs champions (1995).

En 1996, Barracuda quitte l’ASEC Mimosas pour une aventure professionnelle en Europe qui fera long feu. Après quelques années de galère, il revient en Côte d’Ivoire pour s’occuper d’un centre de formation.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × 2 =