L’ASEC Mimosas doit reprendre des couleurs

Au terme d’une saison d’une grande intensité pour avoir mis un temps de jeu de 2745 mn sur le terrain, toutes compétitions confondues et été classé troisième meilleur buteur de son équipe avec 7 buts, OKOU Zahui Stéphane semble avoir pris une revanche sur le sort. Formé à l’Académie MimoSifcom, le défenseur central gauche de l’ASEC Mimosas avait été prêté au Sabé Sport en 2008. Revenu au bercail, en 2009, ‘’Chellini’’ rempile pour la 3ème fois avec l’idée de décrocher mieux que ses lauriers 2011. OKOU Zahui pense également que sa formation doit rendre une copie plus qu’honorable la saison prochaine.

#
OKOU, tu t’apprêtes à vivre ta troisième saison consécutive sous les couleurs Jaune et Noir. Que représente cette nouvelle aventure pour toi ?

Cela ne fait plus aucun doute. Ça fait plaisir, ça récompense des années de travail et de passion avant tout. Mais surtout, un sentiment de fierté de savoir qu’un grand club comme l’ASEC Mimosas vous renouvelle sa confiance.

Comment analyses-tu ta saison écoulée ?

Saison mitigée. Je suis un homme de challenge. La saison a été catastrophique pour le groupe. Ma performance n’a pas de sens si le groupe a manqué sa saison. Sinon je dirai que je me sens aguerri et j’ai toujours envie de vibrer.

Qu’est-ce qui selon toi, a manqué à votre groupe, pourtant bien parti en début d’année pour faire une bonne saison ?

Très peu de chose. La fatigue et ses corolaires de manque de lucidité nous ont été fatals. On a encaissé des buts par manque de communication et devant, notre inefficacité était criarde. Heureusement que les vacances sont arrivés à point nommé. Elles nous permettront de prendre un peu de recul et revenir plus fringants.

Quels sont tes coéquipiers qui t’ont marqué ?

Les deux gardiens de buts, YEBOAH Daniel et SANOGO Moussa étaient d’une expérience fantastique. Ils ont su nous tirer vers le haut. En défense, DIOMANDE Ahmed Hervé a lui aussi marqué le groupe de son expérience. KOUAKOU N’Doua Patrick talentueux qu’il est, a un bon esprit qui a souvent déteint sur le groupe. Devant, BAKAYOKO Adama, nous a toujours inspirés confiance.

Et parmi les attaquants adverses, quels sont ceux qui ont retenu le plus ton attention ?
Je citerai un seul et non des moindres. DIABATE Samba. Le sociétaire du Stella Club est un véritable enquiquineur pour les défenses adverses. Aussi frêle, habile que rapide sur le terrain, cet attaquant est promu à un bel avenir. Il est difficile à maîtriser et demeure l’attaquant qui force mon admiration et mon respect.

Quel était le partenaire idéal pour toi et pourquoi ?

L’ASEC Mimosas a un prestige et un idéal à défendre. Par conséquent, le groupe passe toujours avant les individualités. Il faut privilégier la cohésion. Lorsque la cohésion y est tout passe.

Sur le plan personnel, considères-tu que l’ASEC Mimosas est un tremplin ?

C’est le club idéalement indiqué en Côte d’Ivoire pour promouvoir tout joueur ambitieux. L’ASEC Mimosas et son centre de formation renferment toutes les conditions du professionnalisme. L’ASEC a le projet sportif le plus intéressant. Après, si des propositions concrètes viennent de l’Europe, à moi de m’adapter au plus vite.

Ya t-il une différence entre le OKOU d’il y a un, voire deux ans et celui d’aujourd’hui ?
Qu’est-ce qui a fondamentalement changé ?

L’ASEC Mimosas m’a beaucoup appris, m’a permis de mûrir, de me forger un mental à toute épreuve. J’ai vécu de super moments, mais il a aussi fallu faire face à des périodes difficiles. J’ai beaucoup plus confiance en moi aujourd’hui. Mes coéquipiers et le coach me le rendent bien à chaque match.

Comment expliques-tu ta progression régulière depuis ton retour de prêt au Sabé Sport en 2009 ?

Il n’y a que le travail qui paye. J’ai bossé pour être à ce niveau. A l’ASEC Mimosas, la pression des Actionnaires est telle qu’on est attendu à chaque match. Il faut travailler dur à l’entraînement pour ne pas décevoir, et pour se faire plaisir. Le club, lui, offre toutes les commodités du travail.

Avec les changements probables dans l’équipe, n’as-tu pas d’inquiétude à cohabiter avec de nouveaux joueurs inconnus en défense centrale ?

On a forcément quelques appréhensions pour tout changement. Heureusement, cela se dissipent très vite une fois que le travail est mis en avant. Dans tous les cas, on apprendra à se connaître. Je souhaite que les joueurs qui rejoindront le groupe soient à la hauteur de la tâche pour former une bonne complémentarité.

Quels rapports entretiens-tu avec ton coach et les membres du staff ?

C’est clair, nous avons de bons rapports professionnels. Le coach m’a beaucoup soutenu et conseillé. Comme il s’ouvre à tous les joueurs, il m’a dit que si j’étais sérieux et bosseur, je pourrais réussir quelque chose de formidable. Son soutien et celui des autres membres du staff m’ont été bénéfiques.Dans quel domaine crois-tu avoir le plus progressé ?

C’est mentalement que je pense avoir le plus progressé par rapport à mes saisons précédentes. Je ne veux pas m’arrêter là. Je veux continuer à progresser pour combler certains manques.

Que peut-on attendre ou espérer de l’ASEC Mimosas cette saison ?

La dimension mythique du club nous oblige à nous présenter à nos adversaires la saison prochaine en revanchards. L’attente des Actionnaires sera grande et nous ne devons pas les décevoir. Cela passe par la reconquête de notre titre de champion, les autres compétitions locales et un comportement honorable en Coupe de la Confédération.

Ce sens du but que tu as en toi est-il inné ?

A quel poste te sens-tu le mieux, latéral gauche ou défenseur central gauche ?

Le poste de défenseur axial gauche me sied. C’est mon poste de prédilection. Le coach a souvent placé sa confiance en moi pour pallier le manque de latéral gauche en m’utilisant dans le couloir. Ça m’a boosté encore plus. Si l’on trouve que j’ai été performant à ce poste cela est dû à un état d’esprit que je cultive en moi.

Es-tu prêt pour la reprise de l’entraînement prévu le 6 janvier prochain ?

Après avoir bien profité des vacances, l’envie de retaper dans le ballon me hante déjà. L’ASEC Mimosas doit retrouver des couleurs et nous allons répondre présents pour préparer au mieux la nouvelle saison.

Interview réalisée par
D. Clément
(Photo : A. Malolo)

STATISTIQUES d’OKOU ZAHUI -Saison 2011
Ligue 1
Coupe Nationale
Ligue des champions
Coupe de la Confédération
Coupe FHB
Match joués
19/22
05/08
04/04
03/05
01/01
Titularisations
19
05
04
03
01
Temps de jeu
1665 mn
424 mn
360 mn
270 mn
26
Cartons jaunes
06
03
02
01
00
Cartons rouges
00
01
00
01
00
Buts
05
01
01
00
00

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × cinq =