« Une saison très difficile »

Entre la lucidité et la passion, il n’y a qu’un pas que les Actionnaires franchissent allègrement quand il s’agit d’apprécier les résultats de l’ASEC Mimosas. Si certains d’entre eux reconnaissent que le calendrier surchargé de leur équipe a affecté le comportement de celle-ci en fin de saison, d’autres, en revanche, refusent d’accepter la double défaite face à l’éternel club rival, en Super Division et surtout la dernière place du classement. Mais tous reconnaissent à l’unanimité que le calendrier démentiel, le contexte des compétitions, l’environnement de la Super Division étaient en défaveur de leur équipe. #Les Actionnaires sont jaloux de l’image de leur club. Ils grognent quand cette image est égratignée. Mais ils ne perdent jamais espoir en l’ASEC Mimosas dont ils affirment tous qu’elle saura « rebondir en 2012 ». Sacrés Actionnaires !

KOUAME N’Guessan dit Le Zouulou (Membre du Groupe d’animation du CNACO)
« L’ASEC a fait ce qu’elle a pu »

«Pour moi, la saison a été très difficile, éprouvante même pour notre équipe. L’ASEC Mimosas a été sur tous les fronts (Coupe FHB, Ligue des champions, Coupe de la Confédération, Coupe nationale, Ligue 1). Elle a fait ce qu’elle a pu. J’ai le sentiment que soit, nos joueurs étaient essoufflés, soit beaucoup parmi eux ne jouaient pas franc jeu. Mais je m’en tiendrai à la première idée. En tout cas leur comportement en Super Division était décevant. Toutefois, je félicite les dirigeants et l’entraîneur qui ont joué leur partition. Pendant la Super Division, notre équipe a souvent construit de belles actions collectives, elle se créait beaucoup d’occasions de but. Mais elle ne marquait pas. La maladresse des joueurs ne saurait être imputable à l’entraîneur. Pour la saison prochaine, il faudra recruter de bons joueurs avec l’accord de l’entraîneur principal ».

KOUAME Kouadio Marius (Actionnaire)
« Certains joueurs n’avaient
plus la tête chez nous
»

«L’ASEC Mimosas a réalisé une mauvaise saison. Le fait de perdre deux fois devant l’Africa Sports, en Ligue 1, m’était insupportable. Et pire, on termine à la 6e et dernière place de la Super Division. Pour moi, le problème se trouve au niveau des joueurs. Je pense que la plupart d’entre eux n’avait peut-être plus la tête chez nous. Pour la saison prochaine, il faudra recruter de bons joueurs dont le jeu cadre avec celui de notre équipe. Nos dirigeants devront faire en sorte que les éléments qui composeront la formation de l’année prochaine évoluent ensemble pendant plusieurs saisons. Cela aura l’avantage de créer un bon esprit de groupe et de renforcer la cohésion dans le jeu».

MELAGNE Ludovic (Actionnaire)
C’est un mal pour un bien

«Concernant l’ASEC Mimosas, cette année, je suis resté sur ma faim. Nos objectifs majeurs n’ont pas été atteints. Nous n’avons pas pu nous qualifier pour les phases de poules de la Ligue des champions. En Coupe de la confédération, nous avons été éliminés dans les matches de poules. Et voilà que nous terminons à la sixième et dernière place de la Super Division. Nous sommes déçus, certes, mais il ne faut rien dramatiser. Ce n’est qu’une saison manquée. Il faut maintenant penser à l’avenir. En commençant par tirer les leçons de l’échec de cette saison. Le seul point qui me fait mal, c’est que l’ASEC Mimosas ne disputera pas la Ligue des champions, en 2012. Mais cette mauvaise saison peut être un mal pour un bien. Elle pourrait provoquer une onde de choc dans la famille et faire comprendre à tous que si nous dormons sur nos lauriers, nous risquons d’être surpris par les autres».

OUATTARA Irène
Tout ce que Dieu fait est bon (Fleur Mimosas)
« L’ASEC Mimosas a connu une saison difficile et surtout une fin de saison très laborieuse. L’équipe semblait essoufflée, durant la Super Division. Nos attaquants n’avaient plus assez de fraîcheur pour concrétiser les nombreuses occasions qu’ils se procuraient. Mais il ne faudrait pas oublier le mauvais arbitrage dont notre équipe a énormément souffert dans la dernière ligne droite de la Ligue 1. C’était une honte de voir les juges de jeu s’acharner contre l’ASEC Mimosas. Mais curieusement, cela n’a ému personne. Tout ce que Dieu fait est bon. Nous allons tirer les leçons de cette saison difficile pour rectifier le tir, en 2012. Cela est possible. Mais il faudra que notre équipe recrute des joueurs qui ont l’amour de notre club, qui ont le sens du sacrifice et surtout l’envie de prouver quelque chose sous les couleurs de l’ASEC Mimosas ».

Dramane NIKIETTA
Je suis très déçu (Actionnaire)

« Pour moi, la saison est mauvaise. Je suis très déçu de nos éliminations en Ligue des champions, en Coupe de la Confédération et surtout de la perte de notre titre de champion de Côte d’Ivoire. C’est vrai qu’à la décharge de notre équipe, il y a un calendrier démentiel. Mais voir l’ASEC Mimosas perdre à l’aller comme au retour, en Super Division, face à l’Africa Sports et terminer à la sixième et dernière place du classement, est inacceptable. Je ne partage pas l’avis de la fatigue des joueurs en fin de saison. Quand on est une équipe ambitieuse comme l’ASEC Mimosas, on doit se donner les moyens de sa politique. Il y avait des réservistes qui étaient aussi bons que certains joueurs qui avaient la préférence de l’entraîneur. Pour l’année prochaine, il faudra penser à renforcer notre attaque de joueurs puissants, combatifs et adroits. Grâce à cela, nous pouvons espérer rebondir, en 2012 ».

Propos recueillis par
K. Ismaël.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un + 8 =