Le groupe a manqué d’expérience

La phase finale de poules de la Ligue des champions était l’objectif principal de l’ASEC Mimosas en début de saison 2011.
Des recrutements conséquents ont donc été effectués.
Outre la venue d’un entraîneur expatrié français, des joueurs expérimentés (Halidou Garba et Sankara Robert du Stade d’Abidjan, Diaby Aboubacar de la SOA…) et de jeunes joueurs (Boua Koffi, Bougouhi Jean –Jacques, Brefo Mensah…) ont été enrôlés pour épauler les anciens (Mangoua Kessé, Kouakou N’Doua Irenée, Diomandé Ahmed, Okou Zahui, Zagbayou Hugues et autres). #

En prélude aux compétitions africaines, la FIF organise un tournoi pour permettre aux 4 représentants ivoiriens (ASEC Mimosas, Séwé Sport, Africa Sport et JCAT) engagés en Coupes Africaines de se mettre en jambe.

Le match du tour préliminaire de la Ligue des champions n’est qu’une formalité pour les Mimos.
L’ASEC Mimosas entre en jeu, le dimanche 30 janvier et fait rêver en laminant les Mauritaniens du CF Cansado avec 9 buts inscrits sur l’ensemble des matches aller et retour ((7 – 0) à Abidjan et (2 – 0) à Nouakchott).

En 1/16e de finale l’ASEC Mimosas affronte le champion Zimbabwéen. La qualification se joue sur un seul match, au Zimbabwe, à cause de la crise sociopolitique en Côte d’Ivoire.
Mais les Mimos sortent héroïque de ce match, en gagnant aux tirs au but, après un score nul et vierge pendant les 90e mn de temps réglementaire.

En 1/8e de finale, l’ASEC doit encore jouer sa qualification sur la seule confrontation, au Stade Mohamed V de Casablanca, au Maroc, contre le Raja Club Athletic.
Le match se déroule dans la soirée, à 20h, une heure inhabituelle pour les Athlètes Mimos.
L’ASEC mène au score à la 56e mn grâce à son avant-centre Bakayoko Adama mais se fait rattraper au score pendant le temps additionnel (94e mn), sur un penalty de Moutaouali.
L’ASEC est éliminée de la Ligue des champions mais est reversée en Coupe de la Confédération Africaine (Coupe CAF).

Les jaune et Noir entrent en Coupe de la Confédération, à l’étape des 8e de finale, contre le tombeur du tenant en titre(le FUS de Rabat) de la compétition. C’est le Primiero de Agosto de l’Angola.
Les Mimos reçoivent les Angolais, le dimanche 29 mai, au Stade Robert Champroux de Marcory.

Comme à ses débuts en Ligue des champions, l’ASEC écrase le Primeiro à Abidjan, au match aller, sur le score de 4 buts à 0, avant d’aller d’obtenir un match nul (1 – 1), au Stade Conqueiros de Luanda.
L’ASEC obtient sa qualification pour la phase de poules de la Coupe de Confédération.

Logée dans la poule B, en compagnie du Club Africain de Tunis, de Kaduna United du Nigéria et de l’Interclub de Luanda, l’ASEC Mimosas termine le championnat, en aller et retour, avec 2 victoires, 1 match nul et 3 défaites y compris le fameux match de la 5e journée en Tunisie, sous les gaz lacrymogènes.
L’ASEC occupe la 3e place de poule derrière le Club Africain et l’Interclub de Luanda.

Ainsi se termine le parcours africain 2011 de Sébastien DESABRE et ses poulains, qui ont souvent manqué d’un tout petit peu d’expérience et de chance pour atteindre la phase de poules de la Ligue des champions ou la demi-finale de la Coupe de la Confédération.

La Ligue des champions et la Coupe de la Confédération confondues, Sébastien DESABRE a mis en jeu 24 sur l’ensemble des 30 joueurs utilisés pendant la saison.
Les joueurs les plus utilisés sont Mangoua Kessé (1052 mn), Kouakou N’Doua Irénée (1042 mn) et Koffi Gautier (990 mn).

L’ASEC a joué 18 matches et a inscrit 19 buts (10 en Ligue des champions et 9 en Coupe de la Confédération).
Elle a encaissé 8 buts dont 1 seul en Ligue des champions.
Le meilleur buteur est Bakayoko Adama avec 6 buts (4 en Ligue des champions et 2 en Coupe de la Confédération).

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × deux =