«Nous sommes là pour faire avancer le club»

Dans la deuxième partie de l’interview, Sébastien DESABRE, l’entraîneur principal de l’ASEC Mimosas parle de la situation de Yéboah Daniel à l’ASEC, de sa vision pour la nouvelle Académie MimoSifcom et de ses objectifs pour les saisons prochaines ?
Il conclut l’interview par un appel lancé aux nombreux Actionnaires pour une remobilisation derrière leur cher club, l’ASEC Mimosas.#

Quelle est la situation de Yeboah Daniel à l’ASEC Mimosas ?
Daniel a été écarté du groupe professionnel pour certaines raisons.

L’ASEC ne compte donc plus sur le gardien Yeboah Daniel pour la saison prochaine.

Quel est votre vision pour l’Académie MimoSifcom ?

Depuis 3 ans, l’ASEC n’a pas participé à la phase finale de poules de la Ligue des champions et n’a pas sorti assez de joueurs de son Académie.
Il y a forcement des raisons.
Une prise de conscience du président et du club a donc permis l’élaboration d’ un nouveau projet qui se met en place.
Ce nouveau projet s’appuie sur des choses qui ont déjà été faites avec les différents directeurs techniques, notamment avec Walter Amman, le dernier Directeur.
Il y a une redynamisation en terme de programmation, de discipline, d’orientation de profils des joueurs recrutés.
Nous travaillons depuis deux mois et demi avec deux groupes de travail de 16 joueurs. Il y a déjà du progrès.
Nous avons repris une structure dans laquelle nous y avons mis quelque chose de neuf.
Toutes les bases sont posées et nous espérons récupérer les fruits du travail assez rapidement.

Quels sont vos objectifs pour la saison prochaine ?

La première action est d ‘abord de libérer les joueurs qui se croient déjà arrivés au sommet.
Je souhaite avoir une équipe qui s’identifie un peu plus à l’ASEC dans un projet collectif même si chacun a naturellement un projet bien individuel.
Ceux qui seront sur le terrain l’année prochaine seront, ceux qui auront conscience que les résultats de l’ASEC Mimosas sont très importants pour son développement et sa redynamisation.

Quel est votre mot de fin à l’endroit des Actionnaires ?

J’encourage les Actionnaires à continuer leurs actions.
Il faut apporter du positif. Il ne faut donc pas hésiter à critiquer, parce que cela fait beaucoup avancer les choses.
Je souhaite que l’équipe soit plus soutenue par les supporters au stade parce que les vrais supporters sont ceux qui viennent au stade.
Je dis aux supporters que nous sommes au travail, pas seulement pour être champion de Côte d’Ivoire mais aussi pour élaborer un projet sportif à long terme, et pouvoir accéder à nos ambitions qui sont grandes.
Nous sommes là pour faire avancer le club et non pour tricher.
Nous avons aussi mal lorsque les résultats ne suivent pas le travail effectué.
Nous avons les mêmes objectifs, le président, en premier, qui sont de redonner des bases solides à l’ASEC Mimosas, afin que celui-ci redevienne un grand d’Afrique.

Nous sommes comme le roseau, nous tordons mais nous ne cassons pas. Et généralement lorsque le roseau se remet droit, il est encore plus fort.
Nous savons que nous devons lutter contre un peu plus d’éléments que d’autres mais on s’y prépare et cela ne nous fait pas peur.

Revoir la première partie de l’interview

Interview réalisée par :
H.Koné et Sylvain Djava

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

6 + onze =