S.DESABRE « On plie mais on ne rompt pas »

L’ASEC Mimosas a concédé deux résultats nuls à ses adversaires de la 8e et 9e journée de la Super Division dans le courant de la semaine dernier.
Pendant que l’Africa Sports est déclaré champion de la saison 2011, l’ASEC Mimosas occupe la lanterne rouge, et cela à une journée de la fin de la Compétition.
Quelles analyses fait Sébastien DESABRE après ses deux matches et avant le dernier, ce mercredi ?
Le N°26 de l’émission le regard du coach réalisé ce lundi 21 novembre, vous offre les commentaires de l’entraîneur répondant au x questions du site www.asec.ci#

Contre la SOA et le Séwé, lors des 8e et 9e journées de la Super Division, l’ASEC a concédé deux résultats nuls et identiques (1 – 1), avec la même physionomie de match. N’y a –t- il pas une explication rationnelle à ces résultats ?

Le football n’est pas forcement rationnel. Il est donc difficile de faire une analyse rationnelle. Ce qu’il faut voir sur les deux matches est que nous ouvrons la marque mais nous sommes incapables de maintenir l’avantage. Par nos erreurs, nous offrons des buts à nos adversaires. Nous devenons un peu fébriles lorsque nous marquons un but.
C’est le cas avec le gardien Sanogo Moussa, qui nous fait malheureusement perdre le match contre l’Africa, même s’il a été décisif dans bien d’autres matches.
Ce sont des erreurs individuelles qui n’ont pas lieu d’être à ce niveau.
Contre la SOA et contre le Séwé, nous avons eu de nombreuses occasions au bout d’un quart d’heure de jeu, pour nous mettre à l’abri.
Hier, contre le Séwé, nous avons une occasion nette que nous ne concrétisons pas. Nous avons ensuite marqué un but, malheureusement refusé par l’arbitre.
Tous ces éléments font que l’explication est d’abord à rechercher de notre côté, surtout au niveau défensif.
Je n’apprends à personne que l’ASEC lutte également contre des éléments extérieurs au football. Je vois des choses désolantes à la pratique du football.
Mais, même si nous avons contre nous ces éléments très défavorables, nous regardons dans nos rangs. Nous avons des défauts et il faut chercher à les rectifier.

Quel est selon vous l’enjeu de ce dernier match contre l’AFAD qui occupe la 2e place au classement de la Super Division ?

L’enjeu du dernier match est de finir sur une note positive en gagnant la partie.

On ne regarde plus le classement lorsque la possibilité est offerte de prendre la tête du classement après une victoire mais nous perdons le match.
Contre la SOA, nous avions encore la 2e place à notre portée mais nous ne gagnons pas. Hier, encore contre le Séwé nous ne gagnons pas pour occuper la 2e place.
On ne peut donc pas parler de place mais plutôt de préparer la saison prochaine.
Je n’ai pas participé malheureusement au recrutement de début de saison. Je connais maintenant les lacunes de l’équipe. J’estime que l’équipe n’est pas assez opérationnelle pour relever les différents challenges que nous avons eu cette année. Nous avons joué sur les trois tableaux (Coupe Africaine, Coupe nationale et Ligue 1). A l’analyse nous nous apercevons que nous n’avions pas la qualité et la quantité nécessaire pour jouer sur tous ces tableaux. Nous le payons un peu, sur cette fin de saison.
Le club est en difficulté. On plie mais on ne rompt pas.
Nous préparons déjà l’année prochaine avec plus de détermination.

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 + 8 =