L’ASEC perd la belle

L’ASEC Mimosas a raté ce soir l’occasion de prendre, pour la première fois cette saison, la tête de la Super Division. Les Mimos se sont inclinés devant les oyés, sur le score de 3 buts à 2, au Stade FHB, pour le compte du match de la 7e journée de la Super Division, joué à huis clos .
Le début de match est débridé  avec deux équipes désireuses de maitriser le milieu de terrain#.

A ce jeu, c’est l’ASEC qui prend le dessus et se crée les meilleures occasions, successivement aux 11e et 12e mn de jeu.  Mangoua échoue dans son face à face avec le portier oyé, CISSE Karim, alors que le coup-franc des 25m d’Okou Zahui rencontre la barre transversale.
Mais contre toute attente, c’est l’Africa qui ouvre le score, sur penalty, à la 18e mn, par Kouamé Désiré Magloire, suite à une faute de main de Diomandé Ahmed dans la surface de réparation (1 – 0 ; 18e mn).

Cet avantage de l’Africa ne dure que 2 mn, puisqu’à la 20e mn, Diomandé Ahmed, le fautif sur l’action  du  penalty  en faveur de l’Africa,  est à la réception d’un corner de Koné Bakary, pour catapulter le ballon de la tête, dans  le but  Vert et Rouge, mettant ainsi la parité au score (1 – 1 ; 20e mn).
9e mn plus tard, l’ASEC prend l’avantage sur un penalty, suite à une faute de main d’un défenseur de l’Africa, transformé magistralement par Okou Zahui Désiré Stéphane (1 – 2 ; 29e mn).
L’ASEC prend l’avantage et le garde jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre pour le temps d’oxygénation.
En seconde période, c’est encore l’Africa, sur un autre penalty, qui revient au score, à l’heure de jeu.
Kouamé Désiré Magloire récidive et signe son doublé (2 – 2 ; 60e mn).

Le match devient moins attrayant par la faute de l’Africa qui se contente surement du match nul.
L’ASEC continue d’attaquer et se voit refuser un penalty flagrant, suite à une faute non sifflée  sur Mangoua Késsé dans la surface de réparation.
Les Mimos maitrisent cette fin de partie mais à la 86e le gardien Sanogo Moussa commet une grosse faute de main en laissant échapper un ballon qui retombe dans les pieds de Gogoua Aboussi Cedric et offre le 3e but à l’Africa Sports (3 – 2 ; 86e mn).
C’est la stupeur générale et la consternation dans le camp Mimos.

Avec cette défaite, les Mimos se retrouvent à 5 points du leader Africa à 3 journées de la fin.
L’ASEC n’a plus son destin entre les mains. Le prochain rendez-vous est fixé ce jeudi 17 novembre, contre la SOA, au Stade Robert Champroux de Marcory.

H. Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

15 − 2 =