Les Mimos et les Yéyés coupent la poire en 2

L’ASEC Mimosas a rencontré cet après-midi  le Stade d’Abidjan, au stade Robert Champroux, à 15h30 dans le cadre de la 10ème journée en retard de la Ligue 1.  

C’est sans pression que les Mimos abordent  cette partie car déjà qualifiés pour la Super division. L’enjeu de cette partie pour les Stadistes est d’éviter de s’enfoncer dans les profondeurs du classement#.

La partie débute par un  round d’observation. Les deux équipes sont prudentes mais l’ASEC, grâce à son jeu toujours porté  vers l’avant, met son empreinte sur la partie.

A la 13ème minute de jeu, les Mimos se signalent. Ils ont une une belle opportunité d’ouvrir le score par Séri Jean Michael, mais il est interrompu par le coup de sifflet de l’arbitre pour une position de hors jeu.  Les Mimos non découragés continuent à presser leur adversaires à l’image de Kayode Olarenwaju, l’attaquant International nigerian des  Mimos, qui,  à la 18ème minute, prend ses responsabilités et envoie une frappe renvoyée en corner par Salomon Yambissu, le gardien stadiste.  La pression mimosas va enfin payer sur le corner suivant tiré par Séri Jean Michael  et repris de  la tête par  Sogodogo qui  coupe la trajectoire du ballon et inscrit le 1er but de l’ASEC .  1 à 0,  les Mimos voient enfin leurs efforts récompensés.  Mais malgré leur avance au score, les Mimos multiplient les offensives. Les  Stadistes, fouettés dans leur orgueil , ne s’avouent pas vaincus. Ils obtiennent, à la 34ème minute, un coup franc à 35 m du but Mimos défendu par Daniel Yeboah. A l’exécution, Diehy Benson,  envoie une frappe lourde détournée par un joueur mimos. Daniel Yeboah est pris à contre-pied et assiste, impuissant, à l’égalisation du stade d’Abidjan .

C’est sur ce score de un but partout que les 2 équipes regagnent les vestiaires.

L’entraîneur Stadiste en profite pour faire des changements et  Traoré Syndou cède sa place à Tuo Dofere. Ces changements n’influencent pas le jeu stadiste, au contraire. Sébastien DESABRE, l’entraîneur Jaune et noir,  donne un souffle nouveau  à son équipe avec l’entrée de Brefo et de Bakayoko en lieu et place de Kayodé et  de Séri Jean Michael. Ces changements changent la donne, car les mimos sont largement dominateurs. Ils  se  créent plus d’occasions nettes de buts mais ils n’ont pas l’efficacité devant les buts pour faire la différence.

C’est sur le score de 1 but partout que les 2 équipes se séparent. Les Mimos, déjà qualifiés pour  la Super division, préparent maintenant le déplacement à Daloa, où ils iront croiser le fer, dimanche, au stade Régional, avec la formation d’Issia Wazi dans le cadre de la 13ème journée de la Ligue 1.


Réaction de Sébastien DESABRE, cah de l’ASEC :

Interview de Sébastien DESABRE/p>

Réactions de Yéboah Daniel, capitaine de l’ASEC :

Interview de Sébastien DESABRE/p>

Réactions de Yélato Silué, coach du Stade :

Interview de Sébastien DESABRE/p>

Réactions de Bile George, capitaine du Stade :

Interview de Sébastien DESABRE/p>

Sylvain D.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 + seize =